L’Union européenne prépare un plan bancaire européen

L’Union européenne prépare un plan bancaire européen

07/06/2012 — 16h30
BRUXELLES (NOVOpress via le Bulletin de réinformation) — Cela ressemble à un retour à la case départ. En 2008, après la crise des subprimes, ces crédits sous excellents, les Etats avaient dû refinancer les banques. Ils l’avaient fait soit en leur prêtant de l’argent, soit en entrant à leur capital. Quatre ans plus tard, alors que les Etats peinent à se financer eux mêmes, certaines banques risquent de devoir être recapitalisées.

C’est pourquoi l’Espagne essaye d’obtenir des sources de financement européennes, venant par exemple de l’actuel Fonds européen de stabilité financière ou du futur mécanisme européen de stabilité. Mais sans réussite jusqu’à présent, car l’Allemagne s’en tient à une interprétation stricte des textes. Les instruments financiers européens ne sont pas là pour sauver des entreprises en difficulté : si l’Espagne veut recapitaliser ses banques, elle doit le faire elle même ; mais, pour trouver l’argent nécessaire, elle est libre de faire appel au FESF ou au FMI…

La Commission européenne travaille sur d’autres pistes, pour créer un système bancaire européen, capable de mutualiser ses risques sans les Etats

Le commissaire européen Michel Barnier estime que la solution de long terme aux problèmes des banques, c’est que le système bancaire s’autoassure et que les banques puissent être mises sous la tutelle d’une autorité nationale en cas de risque de faillite. Le tout dans un cadre européen, qui réduirait la sensibilité des banques aux difficultés financières de leurs pays. En quelque sorte, la Commission veut renforcer la solidarité financière entre banques européennes, au moment même où la zone euro pourrait se disloquer et où des banques nationales seront plus que jamais nécessaires. Voilà encore un projet qui risque fort de buter sur le principe de réalité.

Crédit photo : Florian K./Wilipédia sous licence CC