Cambriolages : « week-end d’enfer » en Ille-et-Vilaine

Cambriolages : « week-end d’enfer » en Ille-et-Vilaine

06/06/2012 – 16h30 RENNES
(NOVOpress Breizh) – « On a passé un week-end d’enfer. On est sur les dents ». Dans un entretien accordé à Ouest-France, qui révèle l’affaire, le patron des gendarmes d’Ille-et-Vilaine ne cache pas son désarroi. Entre le 2 et le 3 juin la zone gendarmerie du département, soit 93 % du territoire, aura enregistré la bagatelle de quarante cambriolages. « En trois ans de poste, je ne me souviens pas d’avoir atteint un tel chiffre », reconnait Laurent Le Gentil
.

Les voleurs sont bien organisés : constitués en équipes très mobiles, ils agissent dans les zones pavillonnaires, en pleine journée, profitant de l’absence des occupants. Après avoir pénétré par effraction dans une maison, ils la fouillent rapidement à la recherche de bijoux et d’objets de valeur. But de l’opération : récupérer un maximum d’or qui sera ensuite expédié dans les pays de l’Est.

Déjà, pour l’année 2010, les services de police et de gendarmerie d’Ille et Vilaine avaient mis en évidence une forte hausse (+ 26%) des cambriolages dans les résidences principales et secondaires. Le préfet de la région Bretagne avait mis en cause des bandes venues des pays de l’est de l’Europe.

La Bretagne n’est pas la seule victime de cette épidémie. 21 personnes, dont 17 lundi à Limoges, viennent d’être en effet interpellées dans le cadre d’une opération visant à interpeller les auteurs présumés d’environ 150 cambriolages dans l’Ouest et le Sud Ouest de la France. Les cambrioleurs présumés, pour la plupart de nationalité géorgienne, auraient exercé leur talent dans plusieurs départements du Limousin, de Poitou-Charentes et d’Aquitaine.

« La sécurité est un droit et je le ferai respecter en créant des zones de sécurité prioritaires là où il y a les taux de délinquance les plus élevés, en mettant des postes supplémentaires, 1000 chaque année, dans la justice, dans la police, dans la gendarmerie, en rapprochant les forces de l’ordre des citoyens » a promis François Hollande lors de sa campagne électorale. Nul doute que l’Ille-et-Vilaine va devenir sans tarder une zone de sécurité prioritaire !