Norbert Dentressangle, premier groupe de transport routier en Europe, fait l’objet d’une enquête pour travail illégal

5 juin 2012 | Actualités, Europe, Société

05/06/2012 — 18h00
PARIS (NOVOPress via le Bulletin de réinformation) — L’entreprise de transport Norbert Dentressangle est soupçonnée de « délit de marchandage, prêts de main d’œuvre illicite et de travail dissimulé ». Hier encore, les enquêteurs de l’office central de lutte contre le travail illégal et ceux de l’office central des nouvelles technologies se sont livrés à des investigations sur quatre sites du groupe.

Depuis 2005, le syndicat CFTC dénonce un système organisé, reposant pour partie sur l’utilisation de filiales étrangères : les chauffeurs recrutés sous contrats locaux polonais, roumain ou portugais étaient basés sur des sites français mais payés selon les tarifs de leur pays d’origine. Selon un délégué syndical, on évalue entre 1.000 et 1.500 le nombre de chauffeurs opérant dans ces conditions, soit 20 % de l’effectif des chauffeurs français.

Novopress est sur Telegram !

Newsletter

* champ obligatoire
« Novo » signifie, en latin, « renouveler » ou encore « refaire ». Novopress se donne comme objectif de refaire l’information face à l’« idéologie unique ». Mais ce travail de réinformation ne peut pas se faire seul. La complémentarité entre les différentes plateformes existantes doit permettre de développer un véritable écosystème réinformationnel.