Sean Connery : l’agent 007 se met au service de la cause de l’indépendance écossaise

Sean Connery : l’agent 007 se met au service de la cause de l’indépendance écossaise

30/05/2012 – 18h45
EDIMBOURG (NOVOpress Breizh) – « Yes Scotland » : le Premier ministre écossais Alex Salmond a lancé vendredi dernier la campagne en faveur du « oui » au référendum d’indépendance. Si la date de la consultation n’est pas encore fixée, celle-ci se tiendra en principe au cours de l’automne 2014. La cause de l’indépendance a reçu le soutien remarqué de l’acteur Sean Connery.

« Je veux que l’Ecosse soit indépendante, pas parce que je pense que nous sommes meilleurs que les autres pays mais parce que je sais que nous sommes aussi valables que les autres pays », a déclaré le leader du Scottish national party (SNP) lors du meeting de lancement de la campagne du « oui » qui s’est tenu le 25 mai dans un cinéma d’Edimbourg. Selon lui « les gens qui vivent en Ecosse sont les mieux placés pour prendre des décisions sur l’Ecosse ».

Si, selon les derniers sondages, un tiers seulement des 5,3 millions d’Ecossais envisagent de voir leur pays sortir du Royaume-Uni, cela ne décourage pas Alex Salmond qui affirme que « pour gagner, et bien gagner, nous allons devoir galvaniser tout le peuple du royaume d’Ecosse ».

Farouchement opposé à cette perspective, le Premier ministre britannique David Cameron (conservateur) avait fait le déplacement en février à Edimbourg pour affirmer sa détermination à lutter contre l’indépendance, tout en proposant que l’Ecosse obtienne des pouvoirs supplémentaires en cas de victoire du « non ».

Actuellement, si le Parlement écossais est compétent en matière de santé, d’enseignement, de justice et d’environnement, les domaines régaliens que sont la diplomatie et la défense restent l’apanage du 10 Downing street.

Dans le combat pour l’indépendance, Alex Salmond peut compter sur le soutien de Sean Connery (photo en Une). Dans un message lu lors du meeting, l’acteur écossais a affirmé que le lancement de la campagne pour le « oui » était « un jour historique pour l’Ecosse ». James Bond a définitivement quitté le service de Sa Majesté pour celui de l’Ecosse.

Crédit Photo : administration américaine, domaine public, via Wikimédia