Atelier Fol’Fer : la désinformation passée au crible sous toutes ses facettes

Atelier Fol’Fer : la désinformation passée au crible sous toutes ses facettes

19/05/2012 – 18h45
ANET (NOVOpress) –
En 1993, sortait un Annuaire de la désinformation chez Critérion. Il visait au jour le jour à décrypter les opérations de désinformation. Cette initiative heureuse n’a pas eu de lendemain. Mais une maison d’édition, basée en Eure-et-Loir à Anet, L’atelier Fol’Fer, reprend le flambeau autour d’une collection baptisée : La désinformation autour. Il s’agit de rétablir la vérité sur un grand nombre d’évènements historiques ou d’actualité. Le catalogue est impressionnant : la désinformation autour… du satanisme, de la colonisation, du film Hors-la-loi ou encore de l’immigration avec une édition actualisée et augmentée qui sortira dans quelques jours.

Atelier Fol’Fer : la désinformation passée au crible sous toutes ses facettesAutre nouveauté dans cette collection, l’ouvrage d’Alain Sanders consacré à la désinformation autour de la guerre de Sécession. Pour le commun des mortels, le conflit qui ensanglanta les Etats-Unis entre 1861 et 1865 se résume à un affrontement entre « les vertueux Nordistes d’un côté et, de l’autre, les diaboliques Sudistes ». C’est à ce mythe auquel s’attaque Alain  Sanders. Il rappelle que le Nord n’a pas agressé le Sud pour des « raisons humanitaires », l’abolition de l’esclavage, mais pour éliminer la concurrence commerciale des Etats confédérés. Mieux, c’est le Nord qui fut à l’origine de l’esclavage sur le sol américain au XVIIème siècle.

Autre chapitre passionnant, celui relatif aux crimes de guerre perpétrés par les Yankees. Ainsi, Sherman, l’un des plus célèbres généraux nordistes, appelaient en juin 1864 à tuer ou déporter hommes, femmes et enfants sudistes. Les massacres à grande échelle : une vieille habitude du côté de Washington…