8 mai : apaisement ou absence de désaccords profonds ?

8 mai : Sarkozy-Hollande, “apaisement” ou absence de désaccords profonds ?

09/05/2012 – 18h45
PARIS (NOVOpress) –
Hier, mardi 8 mai 2012, les journalistes n’avaient à la bouche que “démocratie apaisé”, “alternance civilisée”, “beau symbole républicain” à propos de la présence simultanée de l’ancien et du nouveau président à l’Arc de Triomphe de l’Etoile à Paris (image en Une).

L’événement paraissait être moins la commémoration de l’armistice de la seconde guerre mondiale que la cessation des hostilités entre François Hollande et Nicolas Sarkozy pour devenir ou rester président, une fois que la bataille est jouée. Cet apaisement pourrait rassurer tout le monde. Il serait le signe de la bienséance républicaine. Il laisse presque penser qu’en France, il ne saurait y avoir de conflits d’idées plus importants que le devoir de mémoire.

Cette réunion de François Hollande et Nicolas Sarkozy pour l’armistice du 8 mai est-il le symbole d’un “apaisement” ou le symbole de l’absence de désaccords profonds, simple différence de degrés, en particulier dans toujours plus de mondialisme, d’immigration extra-européenne et substitution de population, de discrimination négative en France pour les Européens de souche.

Crédit photo : copie d’écran d’une vidéo de CompteTest73000 sur YouTube