Plus de 200 militants de Casapound réclament la libération d'Alberto « Zippo » Palladino

Plus de 200 militants de Casapound réclament la libération d’Alberto « Zippo » Palladino

10/05/12 – 10h00
ROME (NOVOpress)
– Les militants de Casapound ont profité de la nouvelle audience du procès de leur jeune camarade de 25 ans, maintenu en résidence surveillée depuis des mois sur la seule accusation d’un adversaire politique, pour manifester leur solidarité et leur détermination à ce que justice soit faite dans ce procès clairement politique.

Les camarades et amis de « Zippo » se sont donc réunis (photo en Une) à plus de 200 devant le palais de justice romain pour crier et chanter leur soutien durant les longues heures des débats.

L’audience de ce mardi 8 mai a permis d’entendre le témoignage de la « victime », Paolo Marchionne, militant du Parti Démocratique (gauche socialiste ) qui assure avoir été agressé par un groupe de « fascistes » cagoulés au sein duquel son adversaire politique pour les prochaines élections municipales, Alberto Palladino, aurait été le seul à agir à visage découvert.

Le plaignant a également fondu en larmes en évoquant son « traumatisme » qui ne lui a pourtant valu que 10 jours d’ITT (Interruption temporaire de travail).

L’émotion fût plus sincère et réelle lorsque les militants de Casapound groupés sur le parvis purent accueillir quelques instants, dans une explosion de larmes et de joie, leur camarade Zippo à la sortie du tribunal, avant que celui-ci ne rejoigne, encadré par la police, la maison où il est assigné à résidence malgré un casier judiciaire vierge.