Stade Rennais : Yann M'Vila en garde à vue

Stade Rennais : Yann M’Vila en garde à vue

02/05/2012 – 16h00
RENNES (NOVOpress Breizh) – Yann M’Vila, le milieu de terrain du Stade Rennais, a été placé en garde à vue lundi suite à la plainte déposée par un jeune homme de 17 ans pour violences. Un retour à la rubrique faits divers pour cet international d’origine congolaise qui avait défrayé la chronique il y a quelque temps suite à des démêlées avec des prostituées.

Selon Ouest-France, qui révèle l’affaire, Yann M’Vila a été interpellé lundi matin chez lui par les gendarmes de la brigade de Vern-sur-Seiche (35). La garde à vue du milieu de terrain du Stade rennais n’a pris fin que mardi dans la matinée. Motif de cette interpellation : la plainte déposée par un jeune homme de 17 ans, qui accuse M’Vila de l’avoir frappé dans la nuit de vendredi à samedi à son domicile.

Selon RMC, qui a joint son avocat, M’Vila aurait nié formellement ces accusations mais reconnu cependant «avoir donné des gifles à un jeune qui aurait trahi sa confiance». La confrontation entre le joueur et sa victime a semble-t-il permis aux gendarmes de conclure ce dossier qui a été transmis au parquet de Rennes. Ce dernier décidera des suites judiciaires à donner à cette affaire.

Il y a un peu plus d’un mois, M’Vila avait déjà fait parler de lui dans un tribunal, mais cette fois côté partie civile, dans une affaire l’opposant à deux prostituées. Ces dernières ont été condamnées à six mois de prison (dont trois avec sursis) après lui avoir volé en août 2011 dans une chambre d’hôtel un certain nombre d’effets personnels. Les faits s’étaient passés à Montpellier après un match amical France-Chili. « Quand on porte le bleu-blanc-rouge, qu’on chante La Marseillaise et qu’on prétend avoir une vie de famille exemplaire, on se doit d’avoir un comportement moral irréprochable », avait déclaré le défenseur des prostituées. Cette nouvelle affaire risque fort d’écorner un peu plus la réputation du joueur du Stade Rennais.

Crédit photo : Buffoleo, via Wikimédia, licence cc