Menacés par les islamistes de Forsane Alizza, les identitaires se constituent partie civile

Menacés par les islamistes de Forsane Alizza, les identitaires se constituent partie civile

27/04/2012 – 18h50
PARIS (NOVOpress) —
Comme nous l’avions publié le 13 avril dernier, des informations révélées par des sources policières indiquaient que les islamistes du groupe Forsane Alizza visaient les Identitaires. Ceci avant que treize membres présumés de Forsane Alizza aient été mis en examen, et neuf d’entre eux écroués, pour association de malfaiteurs en lien avec une entreprise terroriste et acquisition, détention et transport d’armes (dont des fusils d’assaut de type kalachnikov).

Le Bloc Identitaire a publié hier que cette information “a été confirmée la semaine dernière lors d’un entretien entre les services de la DCRI et Fabrice Robert, président du Bloc Identitaire, visé directement par les menaces. Le Bloc Identitaire, perçu par Forsane Alizza comme un adversaire farouche de l’islamisation, était clairement désigné et c’est pourquoi le parti a décidé de se constituer partie civile dans le cadre des poursuites engagées contre ces islamistes.”

La grandiloquence et les excès verbaux de Forsane Alizza font reconnaitre au Bloc Identitaire que ces islamistes peuvent prêter à sourire. Mais, en particulier depuis les attaques terroristes de Mohamed Merah, on sait que “la plus minable des racailles peut devenir le plus ignoble des assassins. Ainsi, sans se prêter au jeu de la justice-spectacle (au service d’une politique tout aussi spectacle), il ne faut pas non plus douter de la détermination et de la dangerosité des fanatiques.”

Les Identitaires rappellent qu’ils “assument au quotidien et à visage découvert leur engagement, et ne céderont face à aucun terrorisme, intellectuel ou autre.”

Image : manifestation de Forsane Alizza. Le leader islamiste Mohammed Achamlane harangue ses troupes. Copie d’écran d’une vidéo publiée par Forsane Alizza sur le web.