Mine de sel – Par Robert Ménard

Elle est vraiment formidable Audrey Pulvar (photo). L’autre soir [le 7 avril], dans l’émission de Laurent Ruquier, « On n’est pas couché », elle n’a cessé de reprocher à André Bercoff d’avoir préfacé un ouvrage « Apéro saucisson-pinard » signé par trois militants appartenant pour deux d’entre eux au site Riposte laïque et le troisième au Bloc identitaire.

Mine de sel - Par Robert MénardComment avait-il osé mettre « sa notoriété au service » de ces gens-là, répéta à plusieurs reprises notre journaliste. Que le traître – il s’affirme de gauche – lui réponde « parce que je suis tout simplement attaché à la liberté d’expression, y compris de ceux dont je ne partage pas les opinions », la laissait les yeux écarquillés. Manifestement, Voltaire n’appartient pas à son logiciel. A gauche, chez les amis les plus à gauche de François Hollande, on aime la liberté, le débat, à condition de les réserver à ceux qui pensent comme eux.

Mais le plus amusant – ou le plus inquiétant – fut atteint quand Audrey Pulvar reconnut qu’elle… n’avait pas lu le livre. […]

Mine de sel – Par Robert Ménard

Mao Tsé-toung et Staline

[…] madame Pulvar nous a expliqué que, dès aujourd’hui, il y avait des questions qu’il ne fallait même pas poser. Oser se demander si « l’immigration est une chance pour la France »suffit à faire de vous, à ses yeux, un suppôt de l’extrême-droite. Dieu merci, les temps ont changé : à une autre époque, les Pulvar et compagnie vous auraient envoyés dans une mine de sel…

Robert Ménard

[box class=”info”] Source et pour lire l’article complet : ROBERTMENARD. [/box]

Crédit de la photo en Une : Lionel Allorge, licence CC. Photo dans le texte : domaine public.