Les électeurs du Front de gauche sont sexuellement frustrés

Les électeurs du Front de gauche sont sexuellement frustrés

03/03/2012 – 14h00
PARIS (NOVOpress) —
Qui sont les plus frustrés sexuellement sur l’échiquier politique français ? Réponse : les partisans de Jean-Luc Mélenchon, à 35%, selon une étude de l’IFOP pour le magazine Hot Vidéo. Portant sur « les mœurs des français et leurs orientations politiques », ce sondage révèle ainsi que liberté sexuelle ne rime pas forcément avec épanouissement.

Les électeurs du Front de gauche sont sexuellement frustrésCar cette insatisfaction sexuelle des électeurs du Front de gauche va de pair avec une tendance à l’infidélité : 44% des sympathisants du Front de gauche ont eu une aventure extraconjugale, tandis que 9% ont déjà pratiqué l’échangisme. Autre enseignement de cette enquête réalisée auprès de 1 411 personnes : ce sont les électeurs du Front national qui font l’amour le plus souvent : huit fois par mois.

Crédit photo : RemiJDN via Flickr (cc)