Le Qatar ne rachète pas seulement la France

Le Qatar ne rachète pas seulement la France

02/04/2012 – 12h30
DOHA (NOVOpress via le Bulletin de réinformation) – Il y a une semaine le Projet Apache, les jeunes identitaires parisiens, manifestait à Paris contre le rachat de la France par le Qatar. Les rachats en totalité ou les prises de participation de l’émirat en France sont connus : Le PSG, des morceaux de Lagardère, de Veolia et plus récemment LVMH.

On sait moins que c’est toute l’Europe qui est visée par les pétro‑dollars. En Angleterre 20 % du London Stock Exchange, 7 % de la banque Barclays, 100 % du célèbre magasin Harrods et 26 % de Sainsbury l’équivalent anglais de Carrefour. Nos cousins germains ne sont pas oubliés : 7 % du premier groupe allemand de BTP, 10 % de Porsche et jusqu’à 17 % de Volkswagen.

Comme le note le quotidien algérien El Watan ceci n’empêche pas le Qatar de subventionner les mouvements islamistes sunnites, frères musulmans ou salafistes. Considérant les réserves financières du Qatar, c’est une double stratégie qui n’en est qu’à ses débuts.

Photo ci-dessus : Doha, capitale du Qatar. Crédit photo : Jaw101ie/Wikipédia sous licence Creative Common