Les petits calculs politiciens du candidat Sarkozy

Les petits calculs politiciens du candidat Sarkozy

31/03/2012 – 12h00
PARIS (NOVOpress) –
François Chérèque, secrétaire général de la CFDT, a accusé Nicolas Sarkozy de « manipulation de l’opinion », sur BFM Business, le 30 mars.

Chroniqueur sur Nouvelobs.com, Thierry de Cabarrus, déplore que le candidat de l’UMP en fasse trop sur « la lutte contre l’islamisme ». Bref, pour remporter un deuxième mandat, Nicolas Sarkozy est accusé des pires calculs politiciens.

Comme en 2007, l’hôte de l’Elysée reprend le couplet de la lutte contre l’immigration et du renforcement de la sécurité depuis l’affaire Merah. « Cette stratégie nous a permis de remonter presque dix points en quelques semaines, pourquoi en changer ? », témoigne un proche du candidat dans Aujourd’hui en France du 29 mars. Le titre du groupe Amaury remarque également que le mari de Carla Bruni doit envoyer des messages forts en direction de l’électorat centriste. Une consigne aurait été passée auprès de l’UMP : « On n’attaque pas Bayrou, on le ménage ». Un coup de barre au centre la semaine prochaine ? Une vraie politique pour l’emploi et la sécurité, et contre l’immigration massive et l’islamisation… attendra encore. Place au petit jeu politicien.