Bruxelles maintient sous perfusion le régime vietnamien

Bruxelles maintient sous perfusion le régime vietnamien

30/03/2012 – 08h00
HANOI (NOVOpress) –
Selon le site internet du Courrier du Vietnam, édité par l’agence vietnamienne d’information, le vice-Premier ministre Hoàng Trung Hai a « apprécié les bonnes relations entre le Vietnam et l’UE ces derniers temps ». Et pour cause ! L’Union européenne (UE) est l’un des plus importants bailleurs de fonds du régime vietnamien avec 754 millions d’euros octroyés en 2012.

En déplacement à Hanoi le 28 mars, Andris Piebalgs, commissaire au développement de l’Union européenne, a confirmé que Bruxelles renforcerait sa coopération économique avec le Vietnam. En janvier dernier, l’Union Européenne avait aussi manifesté son désir d’inaugurer avec Hanoi « un dialogue de haut niveau sur les droits de l’Homme », tandis que la répression contre la dissidence s’est aggravée depuis 2009.

Mais dans le même temps, l’UE maintient sous perfusion l’une des dernières dictatures communistes au monde. Un nouvel exemple du double discours très prisé par les technocrates bruxellois. A l’image de tout l’argent européen détourné par des pouvoirs corrompus en Afrique depuis des décennies, qui bénéficiera réellement de ces centaines de millions d’euros dans ce pays d’Asie du sud-est : le peuple vietnamien ou les dirigeants à la tête d’une dictature vieille de près de 40 ans ?

Photo : drapeau du Vietnam. Crédit photo : buck82 via Flickr, licence CC.