Le plaidoyer identitaire de Walking dead

Le plaidoyer identitaire de Walking dead [vidéo]

17/03/2012 – 17h00
ATLANTA (NOVOpress) –
Le quinzième tome de la bande dessinée The Walking dead vient de sortir.

Le plaidoyer identitaire de Walking deadIl s’intitule : « Deuil et espoir ». Commencée en 2003, cette série raconte le destin d’un groupe de survivants dans une Amérique apocalyptique peuplée de morts vivants. Le succès est tel que la bande dessinée a été portée au petit écran. Ce nouvel épisode, écrit par l’Américain Robert Kirkman et dessiné par le Britannique Charlie Adlard, marque désormais une prise de conscience identitaire du personnage principal de l’histoire, Rick Grimes, le leader des rescapés. Un appel auprès de la jeunesse qui tranche avec les dérives hédonistes de la société de consommation. Et une promesse identique en politique à défendre l’avenir de son peuple avant ses propres intérêts.

Cet éveil a lieu au cœur de « Deuil et espoir », page 47 (voir ci-dessous). Le personnage réalise qu’il avait jusqu’alors « peu de considération pour le groupe » et pensait avant tout à protéger sa famille. L’une des femmes de l’histoire tente de le rassurer. Mais l’ancien policier fait son mea culpa : « Non, c’est inexcusable. Ce que j’ai fait, je me disais que c’était pour le bien de ma famille. Mais j’oubliais le plus important pour survivre dans ce monde. La communauté ». Un tournant qui fera du héros « quelqu’un de meilleur », assure-t-il plus loin. Défendre les siens contre une invasion étrangère : après la bande dessinée, la série télévisée, The Walking dead sera décliné le mois prochain en jeu vidéo (voir la bande annonce en bas de cette page).

[Cliquez sur l’image pour la developper à la taille de votre écran ou ici pour la voir en taille réelle]
Le plaidoyer identitaire de Walking dead