Club mythique : Ajax Amsterdam

Club mythique : Ajax Amsterdam

Cruijff. Rep. Van Basten. Bergkamp. De Boer. Et bien d’autres…

Toutes les personnes nées entre les années 1950 et 1980 ont rêvé au moins une fois dans leur vie des exploits de ces grands joueurs, que ce soit grâce à un transistor, une télé noire et blanc ou un poste en couleur.

Amsterdam. Ses  canaux, son quartier Rouge et son club de foot : l’Ajax.

Fondé en 1900, le club obtient un terrain au nord de la ville. Le club connait un assez bon départ et remporte une victoire face à l’équipe nationale en 1901 lors d’un match amical. Alors en division 3, le club va accéder à la division 2 trois ans seulement après sa création.

Le 21 mai 1911, l’Ajax accède à la division 1 en faisant match nul face à Zesde, le club du régiment d’infanterie de Breda, 0-0, lors du match de barrage. Parallèlement, le club assiste à la première sélection d’un de ses joueurs : Ge Fortgens, milieu gauche qui participera à la victoire de l’équipe nationale face à la Belgique 4-1.

Les couleurs traditionnelles du club -le rouge et le blanc- sont adaptées à un maillot alors unique en Europe : on passe ainsi d’un maillot à bande à une bande unique rouge centrée, le reste étant en blanc. D’autres clubs ont repris ce modèle à l’instar du Paris.SG.

En 1917, le club remporte son premier titre : la coupe des Pays-Bas. En 1918, le club est sacré pour la première fois de son histoire champion des Pays Bas. Pour la première fois car le club a remporté depuis sa fondation 30 fois le titre, le dernier sacre étant pour 2011.

Mais l’Ajax, c’est surtout pour les amateurs du ballon rond du monde entier, une équipe de Coupe d’Europe. Les années 70 verront la déferlante rouge et blanche dominer tout l’Europe. Ainsi, le club remportera trois Ligue des Champions d’affilé entre 1971 et 1973.

L’Ajax est également célèbre pour ses fans. Classiquement, le club est associé à la culture judaïque. On ne sait pas très bien quelles sont les origines de cette identité. Au début du 20ème siècle, le siège du club se trouvait dans les quartiers Nord-est, là où se concentrait une population juive importante.

Néanmoins, lors de l’Occupation nazie, le club a appliqué à la lettre les directives allemandes et a exclu de ses effectifs tous les joueurs et dirigeants juifs.

Club mythique : Ajax AmsterdamNéanmoins, il est fréquent de voir des étoiles de David flotter sur l’Ajax Arena, et les slogans et gadgets à l’effigie du club se font volontiers le relai de cette tradition. Au grand bonheur de leurs rivaux du Feyenoord Rotterdam ou de Den Haag qui n’oublient jamais de rappeler à leurs adversaires du jour leurs liens réels ou supposés à Israël.

Ces comportements ont d’ailleurs provoqué un houleux débat au Pays Bas ces dernières années et la direction de l’Ajax essaye de minimiser cette identité pour éviter les dérapages antisémites observés lors des confrontations contre l’Ajax.

Club mythique : Ajax AmsterdamL’Ajax jouit d’un soutien populaire sans faille. Les siders du F-side sont réputés parmi les plus violents hooligans d’Europe. Historiquement placés dans le Side F du stade, ils continuent à suivre l’Ajax envers et contre tout, provoquant souvent des incidents.

La bande de l’Ajax, bien que loyale au pays, est assez diversifiée et il n’est pas rare de croiser des hooligans de couleur. Notamment des immigrés des iles Moluques, ancienne colonie indonésienne appartenant à la Hollande. Les Moluques sont restés loyaux à la Hollande et sont souvent chrétiens au contraire du reste de l’Indonésie musulmane.

Néanmoins, la politisation des fans de l’Ajax, bien que peu aboutie, n’est certainement pas à droite. Ainsi, une réunion de mouvements populistes européens avait été perturbée par des actifs du F-Side et les représentants de l’EDL avaient été secoués.

Plus récemment,  au début des années 2000 a été créé un groupe ultra’ qui s’est imposé depuis, le VAK 410. Regroupant plusieurs centaines de fans, il est le poumon de l’Arena et n’hésitent pas à épauler le F-Side pour aller au charbon.

L’Ajax, après un creux pendant les années 2000, semble retrouver le chemin du succès. Il ne manque plus qu’un titre européen pour réaffirmer l’Ajax parmi les grands d’Europe.

Crédit photo, de haut en bas : brendangates via Flickr, licence CC. afca1900amsterdam via Flickr, licence CC. Shiratski via Flickr, licence CC.