La création de la section « Bloc Identitaire Pays basque » déclenche l'intolérance violente d'opposants

La création de la section « Bloc Identitaire Pays basque » déclenche l’intolérance violente d’opposants

[box class=”info”] Le Bloc Identitaire d’Aquitaine nous communique.[/box]

De graves violences se sont produites en marge de la réunion de création d’une section « Bloc Identitaire Pays basque » le Jeudi 1er mars à Bayonne.

Emoustillés par la venue de Nicolas SARKOZY quelques heures auparavant, une soixantaine d’agités encagoulés ont utilisé des engins incendiaires autour du bâtiment où se tenait la soirée de lancement.

Les forces de sécurité présentes sur les lieux ont dû attendre plus de 40 minutes l’arrivée de renforts conséquents pour rétablir la paix civile dans le secteur.

La création de la section « Bloc Identitaire Pays basque » déclenche l'intolérance violente d'opposantsLe Bloc Identitaire remercie les pseudos gauchistes et pseudos basques, mais bien réels cas sociaux et attardés mentaux qui refusent la liberté d’expression à ceux dont les idées les dérangent. Ils se montrent fidèles à l’héritage de la violence, et de la « bêtise au front de taureau », et mettent ainsi en valeur les actions menées par les identitaires.

Le Bloc Identitaire ne rentre pas dans les classifications simplificatrices du passé (fasciste- antifasciste) et c’est bien cela qui les met en rage.
Le combat pour les identités et l’instauration d’une vraie démocratie directe à l’échelle locale, nationale et européenne afin que la voix des peuples français, mais aussi basque, breton, etc., puisse se faire entendre, devrait au contraire leur convenir s’ils avaient un embryon de pensée politique.

Mais ils préfèrent être les imbéciles utiles de la machine à broyer les peuples mise en place par le système mondialiste.

La création de la section « Bloc Identitaire Pays basque » déclenche l'intolérance violente d'opposants