Parrainages : Un obstacle insurmontable pour Frédéric Nihous ?

Parrainages : Un obstacle insurmontable pour Frédéric Nihous ?

21/02/2012 – 15h30
BORDEAUX (via Infos Bordeaux) —
Candidat pour la deuxième fois consécutive à l’élection présidentielle, le conseiller régional d’Aquitaine et président de CPNT (Chasse, Pêche, Nature et Tradition) peine à rassembler les parrainages des maires. Sur les 500 nécessaires, Frédéric Nihous a admis vendredi n’en avoir réuni que la moitié (environ 260).

Donné à moins de 1% dans tous les sondages, il pourrait annoncer son soutien à Nicolas Sarközy, après les ralliements successifs de Christine Boutin et d’Hervé Morin. Non seulement son positionnement sur la ruralité ne semble pas avoir de prise auprès des électeurs, mais son opposant favori, Eva Joly est elle aussi en perdition dans les sondages.

En décembre dernier, lors de l’interview d’Infos Bordeaux, il affirmait être « tout à fait confiant » : « Je suis d’ailleurs sur ce plan en avance sur mon tableau de marche de 2007, lors de la précédente campagne présidentielle ». Trois mois plus tard, le ton a changé et l’ancien permanent du RPR admet être « très inquiet ».

NDLR – Le conseil constitutionnel rend ce jour à 17h sa décision indiquant si la règle imposant de rendre publics les 500 parrainages d’élus pour concourir à la présidentielle est maintenu. Si l’anonymat devenait la règle cela faciliterait l’obtention des parrainages pour les candidats qui ne sont pas soutenus par des partis au pouvoir, les élus des petites communes ne craignant plus les rétorsions des pouvoirs.