Kiosque Courtois du samedi - Logo – L’actualité de la semaine en écrit

Kiosque Courtois du samedi 18/2/2012 – L’actualité de la semaine en écrit

[box]Le samedi, une sélection des principaux sujets de la semaine des “Bulletins de Réinformation” de Radio Courtoisie. Ce Kiosque est présenté par Henri Dubost et Catherine Noailles.

Novopress a publié dès samedi matin, en différé, l’audio de ce Kiosque Courtois dans la fenêtre “Radio Courtoisie : le bulletin de réinfo” de sa colonne de droite. Pour ceux qui préfèrent lire qu’écouter, en voici le contenu sous forme de texte.[/box]

FRANCE

Des proches de Sarkozy devant la justice

Kiosque Courtois du samedi 18/2/2012 – L’actualité de la semaine en écrit Commençons par l’ancien trésorier de l’UMP et ancien ministre du Budget de Sarkozy, Eric Woerth (photo). La magistrature bordelaise l’a mis en examen pour trafic d’influence. On s’intéresse à ses liens avec Patrick De Maistre, gestionnaire de la fortune de Liliane Bettencourt, à qui Woerth avait remis la légion d’honneur… quelques mois après que ledit De Maistre eut embauché l’épouse du ministre. Eric Woerth est également mis en examen pour le recel de 150.000 euros supposés occultes et qui auraient été destinés à la campagne de Sarkozy en 2007. Mais en attendant que la justice se prononce, il reste parlementaire et membre du comité de riposte de l’UMP.

Kiosque Courtois du samedi 18/2/2012 – L’actualité de la semaine en écrit Un autre proche de Sarkozy, Thierry Gaubert, connait lui aussi les honneurs des tribunaux. Frère de l’ancien président de la Licra Patrick Gaubert, Thierry Gaubert (photo) a construit toute sa carrière avec et autour de Nicolas Sarkozy. Dès 1983 à la mairie de Neuilly puis au ministère du Budget et à celui de la Communication. Déjà inquiété dans l’affaire Takieddine, il comparait ces jours-ci devant les juges de Nanterre pour détournement de fonds dans le cadre de la collecte du 1 % au logement. Gaubert aurait créé une douzaine de SCI et autant de sociétés gérées par des hommes de paille : dans la même journée un terrain pouvait être racheté et revendu plusieurs fois, générant des plus-values de plusieurs millions d’euros. L’ami du président est donc prévenu « d’abus de biens sociaux, exercice illégal de la profession de banquier, abus de confiance et prise illégale d’intérêts ».

Kiosque Courtois du samedi 18/2/2012 – L’actualité de la semaine en écrit Premier couac de campagne pour Nicolas Sarkozy

Un premier couac, anecdotique mais symbolique, pour Nicolas Sarkozy : le paysage marin qui illustre son affiche de campagne (photo) n’est autre que la mer Egée, en Grèce. Difficile de faire moins terroir pour celui qui avait déclaré à Philippe de Villiers, « Tu as de la chance, Philippe, toi tu aimes la France, son histoire, ses paysages. Moi, tout cela me laisse froid. Je ne m’intéresse qu’à l’avenir. » Fin de citation. Est-ce à dire que la faillite de Grèce présage pour Sarkozy de l’avenir de la France ?

Marine apporte son soutien au site Fdesouche

Kiosque Courtois du samedi 18/2/2012 – L’actualité de la semaine en écrit Lors d’une grande réunion électorale qu’elle a tenue à Strasbourg dimanche dernier, Marine Le Pen a ouvert son discours devant une salle comble par un hommage à, je cite « nos amis de Fdesouche », un site qui, je cite encore : « n’est pas du Front national mais dont les administrateurs sont victimes d’une véritable persécution judiciaire ». Une déclaration qui a déclenché un tonnerre d’applaudissements dans la salle. Rappelons que François Desouche est le navire amiral de la réinfosphère sur Internet. Ce blog reçoit près de 100 000 visiteurs par jour. Des poursuites ont été engagées contre son administrateur présumé, Pierre Sautarel, par Arezki Dahmani, un militant dit « antiraciste » mis en cause dans diverses escroqueries, et par France Terre d’asile, une association immigrationniste subventionnée.

Le prix Lyssenko à Luc Châtel

Kiosque Courtois du samedi 18/2/2012 – L’actualité de la semaine en écritLe prix Lyssenko a été créé en 1990 par le Club de l’Horloge. Il s’agit d’un anti-prix attribué à une personnalité qui a contribué, par ses écrits ou ses actes, à la désinformation sur le plan historique ou scientifique. Le prix 2012 a été remis samedi dernier à Paris par Henry de Lesquen, fondateur du club de l’Horloge et président de Radio Courtoisie. Il a été attribué à Luc Châtel, ministre de l’Education du gouvernement Fillon, pour avoir rendu obligatoire l’enseignement de la « théorie du genre » dans les classes de Première scientifiques des lycées. La « théorie du genre », qui n’a strictement rien de scientifique, a été inventée par l’américaine Judith Butler, co-détentrice du prix Lyssenko. Cette « théorie » prétend qu’il n’y a pas de différence biologique entre les sexes, et que l’on ne naît pas homme ou femme, mais qu’on le devient. Il semblerait que les auteurs et éditeurs de manuels scolaires soient allés très au-delà des directives ministérielles. Bordas, Nathan et Hachette auraient sans doute mérité de partager ce prix Lyssenko 2012.

Lyssenko s'exprimant au Kremlin en 1935 devant Staline. De gauche à droite : Trophime Lyssenko, Stanislaw Kosior, Anastase Mikoyan, Andreï Andreïev et Joseph Staline.

Chasse aux sorcières : Christian Vanneste une nouvelle fois victime du sexuellement correct

Kiosque Courtois du samedi 18/2/2012 – L’actualité de la semaine en écrit Le député UMP du Nord, est victime d’un nouveau lynchage politico-médiatique. Interrogé par le site libertepolitique.com au sujet de sondages indiquant qu’une majorité de Français est favorable au mariage homosexuel, il répond que ce résultat est le fruit d’un « bourrage de crânes ». Selon lui, les homosexuels sont surreprésentés dans le monde médiatique, leur permettant de faire progresser leurs idées en pratiquant, je cite, la « déformation systématique des faits ». Le député démolit alors, je cite encore « la légende de la déportation des homosexuels en France » où « en-dehors des trois départements annexés, il n’y a pas eu de déportation homosexuelle ». Fin de citation. Pour Mickaël Bertrand, un historien spécialiste de ces questions, Christian Vanneste a factuellement raison. On n’a recensé en France que 62 cas de déportations d’homosexuels français vers l’Allemagne en raison de leur homosexualité, dont seulement sept cas hors d’Allemagne et d’Alsace-Lorraine. Serge Klarsfeld est également venu à la rescousse de Christian Vanneste, affirmant, je cite, que « de France, il n’y a pas eu de déportation d’homosexuels » et qu’« il n’a jamais été question de déporter des homosexuels français ». Pour l’avocat des filles et fils des déportés de France, et tombeur de Papon, l’exclusion de Vanneste de l’UMP serait, je cite encore « totalement ridicule ».

Christine Boutin se retire de l’élection présidentielle

Kiosque Courtois du samedi 18/2/2012 – L’actualité de la semaine en écrit La présidente du Parti chrétien démocrate, Christine Boutin (photo), jusqu’alors candidate aux élections présidentielles, a annoncé lundi son ralliement à Nicolas Sarkozy. Celle qui avait traité le président sortant d’un certain nombre de noms d’oiseaux, au point de prétendre en décembre 2011, devoir « entrer en résistance » affirme maintenant que : « La place des chrétiens‑démocrates est aujourd’hui aux côtés du président Sarkozy pour faire gagner la France et pour l’encourager dans la voie qu’il a décidé d’emprunter ». Il y a quelques semaines, Christine Boutin menaçait de faire exploser une bombe atomique à la figure de Sarkozy si elle n’obtenait pas ses parrainages. Tel Saint Paul sur le chemin de Damas, elle vient donc d’être saisie par la grâce sarkozienne. Ce n’est pas un ralliement, précise-t-elle, c’est une alliance. Outre la grâce, la promesse de quelques sièges pour son micro-parti ne semble pas être tout à fait étrangère au retournement de veste de Mme Boutin.

Délinquance : la part des étrangers est en forte hausse

C’est ce qu’indique le dernier rapport du très officiel Observatoire national de la délinquance, intitulé « Français et étrangers mis en cause par la police et la gendarmerie ». Entre 2006 et 2011, la part des étrangers au sein des mis en cause pour les atteintes aux biens est en forte progression, passant de 12,8 % à 17,3 %. Soit en 2011, près de 53.000 personnes. Le nombre d’étrangers mis en cause s’est fortement accru depuis trois ans, en particulier pour les cambriolages, les vols simples contre des particuliers, ainsi que les vols à l’étalage. Cette étude, qui n’indique pas la délinquance des Français d’origine étrangère, illustre clairement les méfaits de la politique d’immigration massive menée depuis près de 40 ans par l’ensemble des partis du système.

 

MONDE

Iran : l’intervention militaire israélienne de plus en plus probable

Kiosque Courtois du samedi 18/2/2012 – L’actualité de la semaine en écrit « A notre connaissance, Israël n’a pas décidé d’attaquer l’Iran », a déclaré jeudi le directeur du renseignement militaire américain, le général Ronald Burgess. Cette déclaration du patron de la Defense Intelligence Agency (DIA) aux sénateurs de la commission de la Défense ressemble à une dénégation. Le général Burgess a en effet immédiatement précisé que Téhéran cherche toujours à renforcer ses capacités navales, balistiques et nucléaires et pourrait « temporairement » bloquer le détroit d’Ormuz. Le général Burgess a enfoncé le clou en précisant que Téhéran s’apprête à recourir à l’action de groupes terroristes en cas de conflit. Des déclarations qui interviennent après l’annonce mercredi par le président Mahmoud Ahmadinejad (photo) que l’Iran avait réussi à produire son propre combustible nucléaire à 20 % pour son réacteur de recherche.

Il semble en fait que ce fameux « programme nucléaire » cache un autre aspect des chose. On n’imagine pas qu’Israël, quatrième puissance nucléaire du monde, ait quoi que ce soit à redouter de l’Iran. Il suffirait que Téhéran tente de larguer la moindre bombinette sur l’Etat hébreu pour être immédiatement vitrifié par une riposte nucléaire foudroyante et donc, pour le coup, rayé de la carte du monde. Les mollahs sont-ils suicidaires ?…

Alors quoi ? Alors une grosse épine dans le pied de l’Etat d’Israël : Amadhinedjad est en effet le dernier dirigeant de la planète à entretenir une vision pour le moins critique de la Shoah, une vision qui va à l’encontre de la posture victimaire adoptée depuis sa fondation par l’Etat hébreu, dans ses relations avec le reste du monde. Début février, les autorités iraniennes ont organisé un débat sur la Shoah, auquel étaient conviés l’ancien professeur de l’Université Lyon 2, Robert Faurisson, et l’humoriste Dieudonné. Le mensuel régional Lyon Capitale est le seul média français « courant dominant » à s’en être fait l’écho. Dans son article, en date du 10 février, en ligne sur lyoncapitale.fr, le journaliste Fabien Fournier écrit : « “L’Iran est le seul pays au monde où une telle confrontation entre révisionnistes et non révisionnistes est possible“, a souligné Robert Faurisson ».

Lors de ces assises internationales, le président Ahmadinejad a fait une déclaration remarquée [qui serait condamnable si elle avait été prononcée en France] : « Pour dominer le monde, l’Occident et les colonialistes ont créé une idole qu’ils ont appelé le régime sioniste. L’esprit de cette idole est l’Holocauste. La nation iranienne avec courage et clairvoyance a brisé l’idole préparant la libération des peuples occidentaux ». Une déclaration sans doute infiniment plus dangereuse pour l’Etat d’Israël que les quelques pétards laborieusement mis au point par la République islamique.

La Grèce dans le chaos

Dimanche l’Acropole était recouverte de deux immenses banderoles en grec et en anglais. Leur titre : à bas la dictature des monopoles de l’Union européenne. Dans Athènes, plus de 80.000 personnes manifestaient contre un nouveau plan d’austérité imposé par la troïka : Union européenne, Banque centrale européenne et Fonds monétaire internationale. Ce plan est drastique pour la population grecque avec entre autres une diminution de 22 % du salaire minimum et même de 32 % pour les jeunes de moins de 25 ans, ainsi qu’une nouvelle diminution des retraites. Les instances européistes et mondialistes demandent encore 325 millions d’économies cette année. En 2012, la Grèce subira sa 5e année de récession. La population s’appauvrit, l’économie parallèle se développe, échappant à l’impôt et à la TVA. La vice-présidente hollandaise de la Commission européenne n’hésite plus à évoquer la sortie de la Grèce de l’euro. En réunion électorale à Strasbourg dimanche dernier, Marine Le Pen a quant à elle affirmé redouter que l’exemple grec ne se produise en France…

Comment évolue la situation en Syrie ?

Kiosque Courtois du samedi 18/2/2012 – L’actualité de la semaine en écrit Selon le site sioniste JSS News, Bachar El-Assad (photo), craignant pour la sécurité de ses enfants, les aurait exfiltrés vers un pays d’Europe occidentale. La Ligue arabe a par ailleurs cessé toute coopération diplomatique avec Damas et se déclare favorable à l’envoi de casques bleus. De son côté, Ayman Al-Zawahiri, le dirigeant de la nébuleuse terroriste islamique Al-Qaïda a apporté samedi dernier son soutien aux insurgés syriens, se retrouvant ainsi dans le même camp que l’oligarchie atlantiste. Un couac cependant : Al-Zawahiri a invité les rebelles, je cite : « à établir un Etat qui défende les pays musulmans, cherche à libérer le Golan et continue son Jihad jusqu’à hisser la bannière de la victoire au-dessus des collines usurpées de Jérusalem ». Une déclaration fort peu sioniste que Bernard-Henri Levy-Botul, soutien inconditionnels des insurgés, n’a pas cru devoir commenter.

Amis auditeurs, nous terminons plaisamment notre kiosque sur ce silence du « clown » (le mot est de Marine Le Pen). Excellente dimanchade à vous ! A lundi, 7h15, pour votre prochain bulletin de réinformation, sur Radio Courtoisie.