Les nationalistes grecs refusent de soutenir le plan d’austérité

Les nationalistes grecs refusent de soutenir le plan d’austérité


17/02/12 – 14h30
ATHÈNES (NOVOpress)
— Le parti nationaliste grec LAOS n’apportera pas son soutien au plan d’austérité réclamé par l’Union européenne et le FMI.

C’est chef du groupe parlementaire du Laos qui a annoncé le refus de son parti de cautionner ces nouvelles mesures étranglant le peuple grec.

Le LAOS a quitté vendredi dernier le gouvernement « d’union nationale » du Premier ministre Lucas Papadémos pour justement protester contre le dernier plan d’austérité, qui prévoit entre autres une baisse de 22% du salaire minimum, ce qui a suscité de violentes réactions au sein du peuple grec.

Pour marquer leur réprobation, la majeure partie des députés nationalistes avaient quitté le Parlement avant que le plan d’austérité ne soit adopté lors du vote de lundi.