L'exploit du funambule de Quimper

L’exploit du funambule de Quimper [vidéo]

05/02/2012 – 13h30
QUIMPER(NOVOpress Breizh) – Hier après midi, sous les regards d’un millier de spectateurs, le funambule Mathieu Hibon a parcouru à trois reprises un câble – tendu à soixante mètres de hauteur – sur une distance de dix mètres entre les deux flèches de la cathédrale Saint-Corentin de Quimper (photo). Un moment de rêve au cœur de l’hiver.

L'exploit du funambule de QuimperPour cette démonstration, intitulée « La face sonore », qui était donnée dans le cadre de la première édition du festival de cirque d’hiver, Mathieu Hibon s’était adjoint deux musiciens qui ont créé un superbe accompagnement musical pendant la réalisation de ses traversées.

Modeste, le jeune funambule a déclaré, dans un entretien accordé au Télégramme, qu’« il ne s’agit pas d’un exploit sportif. Je vais essayer de prendre le temps de me balader entre les deux tours. Il s’agit d’ouvrir une parenthèse poétique, d’un appel à l’envie, l’espoir, la création».

Mathieu Hibon a déjà exercé ses talents dans plusieurs endroits : outre un haut fourneau en Moselle, les églises de Royan et de Thionville, la cathédrale de Chalon et la goélette Tara l’ont vu s’avancer sur un câble tendu à bonne hauteur. « Pour moi, le bâtiment a son importance. Cela m’intéresse de travailler sur l’architecture, de m’inscrire dans le paysage de la ville et de rendre ainsi hommage aux constructeurs mais aussi d’offrir un point de vue différent aux habitants » a-t-il précisé. Chapeau l’artiste.

Crédit photo : Tom dl, licence CC.