Geert Wilders favorable à l'expulsion de la Grèce de la zone euro

Geert Wilders favorable à l’expulsion de la Grèce de la zone euro

05/01/2012 – 14h00
AMSTERDAM (NOVOpress via Lionel Baland) – Geert Wilders, le président du PVV (Pays-Bas), a réagi à la “menace” grecque, en  affirmant que, si les négociations en vue d’obtenir un nouvel emprunt d’urgence échouent, la Grèce quittera peut-être l’euro. Geert Wilders a écrit sur Twitter : « Le monde marche sur sa tête : la Grèce fait pression afin d’obtenir un nouvel emprunt de 130 milliards. Rapidement hors de la zone euro. » et « Au revoir ! ». Geert Wilders appelle le gouvernement néerlandais à ne pas donner un centime d’euro à la Grèce. Les avertissements à propos des conséquences d’une faillite de la Grèce sont, selon Geert Wilders, de « pures créations de peurs et d’idées idiotes ».  Il compare la Grèce à un drogué à qui on ne doit pas prêter de l’argent, sinon on ne le revoit jamais.