La dette britannique frôle les 1000% du PIB

La dette britannique frôle les 1000% du PIB

03/01/12 – 16h00
LONDRES (NOVOpress)
– Les perspectives de la zone euro s’annoncent mauvaises, selon le directeur général de la banque Standard Chartered. Ce banquier londonien juge en effet de plus en plus possible que plusieurs pays quittent la zone euro.

Dans le même temps, la banque Morgan Stanley vient de révéler que la dette consolidée de la Grande-Bretagne (publique et privée) s’élève à 950% de son PIB, ce qui la place en tête des pays les plus endettés du G10. A titre de comparaison, la dette des Etats-Unis atteint « seulement » 303% de son PIB !

Une situation qui laisse songeur et pourrait amener à s’interroger sur le fait de savoir pourquoi des pays de la zone euro dont la situation économique n’est pas pire, loin s’en faut, que celle de l’Angleterre sont soumis à une pression constante et déstabilisatrice des agences de notations anglo-saxonnes.

Crédit photo : besopha via Flickr, licence CC.