Après les Arméniens, la Turquie massacre encore les Kurdes

Après les Arméniens, la Turquie massacre encore les Kurdes

30/12/2011 – 12h00
ANKARA (NOVOpress) –
La Turquie n’aime décidément pas les peuples qui dérangent son impérialisme. Après les Arméniens il y a un siècle, Ankara continue la persécution des Kurdes. L’aviation turque a massacré, jeudi, 35 jeunes kurdes, âgés de 16 à 20 ans, réfugiés dans un village irakien situé à la lisière de la frontière turque. Après avoir affirmé qu’un groupe de « rebelles séparatistes » était visé,  le pouvoir islamique turc évoquait en fin de journée une possible erreur… Ce qu’affirmaient plusieurs médias locaux et élus kurdes.

Ces tueries de longue date n’ont pas empêché le pouvoir islamique turc de donner des leçons de démocratie à la Syrie, sommée en novembre dernier, « d’engager des réformes démocratiques et de mettre fin à la répression ». Le régime islamique du Parti de la justice et du développement (AKP) d’Erdogan, continuait dans la même veine un mois plus tard en accusant cette fois la France d’un pseudo génocide en Algérie. Pour Riposte laïque, « Erdogan dit également n’importe quoi », en expliquant que « l’Algérie comptait 7,5 millions de musulmans en 1948, 8,5 millions en 1954, et… 11,5 millions en 1966, selon les recensements officiels. Il s’agit donc d’une croissance démographique remarquable, qui s’est même accélérée pendant la guerre d’Algérie. Comme extermination, on fait mieux… ».