Irak: les américains sont partis, reste le chaos.

Irak : les américains sont partis, reste le chaos

18/12/11 – 18h40
BAGDAD (NOVOpress)
– Huit ans et neuf mois après le début de l’opération « Iraqi Freedom », le dernier convoi militaire américain a quitté le sol irakien, laissant derrière lui une situation absolument catastrophique.

Le pays est en effet en proie à l’instabilité politique la plus complète avec notamment la décision du bloc laïc Iraqiya de l’ancien premier ministre Iyad Allaoui, de suspendre sa participation au travail parlementaire, dénonçant «l’exercice solitaire du pouvoir» du premier ministre Nouri al-Maliki.

Le premier ministre qui, de son côté, veut obtenir la tête de son vice-premier ministre Saleh Moutlak, membre d’Iraqiya, coupable d’avoir déclaré à la chaîne de télévision CNN que les américains laissaient l’Irak «aux mains d’un dictateur pire que Saddam Hussein, qui ignore le partage du pouvoir, qui contrôle les forces de sécurité du pays et qui a arrêté des centaines de personnes ces dernières semaines».

La guerre américaine en Irak aura coûté 770 milliards de dollars, 4500 soldats américains sont tombés, 32000 ont été blessés et plus de 100000 civils irakiens sont morts. Des chiffres « officiels » déjà terribles mais très certainement largement minorés, car ne tenant pas compte, par exemple, des victimes civiles de l’embargo.

Crédit photo : Qlis via Flickr, licence CC.