Les élections congolaises s’invitent en France dans l’indifférence des médias [vidéo]

Les élections congolaises s’invitent en France dans l’indifférence des médias [vidéo]

15/12/2011 – 16h15
PARIS (NOVOpress via le Bulletin de réinformation) –
On ne peut pas dire que les médias de l’oligarchie en aient beaucoup parlé. Et pourtant ! Samedi dernier, une manifestation non autorisée par la préfecture a bloqué la circulation sur les Champs‑Elysées, à Paris. Le but de l’opération était de dénoncer la réélection du président Kabila en République démocratique du Congo.

Les manifestants congolais ne se sont pas contentés de bloquer les Champs‑Elysées, puisque d’après le site Internet « Congodiaspora », ils ont pris d’assaut et occupé l’ambassade du Congo à Paris. Des habitants de la rue Jadin dans le XVIIème arrondissement affirment aussi que les manifestants ont balancé des cocktails Molotov sur l’ambassade du Rwanda, qui depuis est sous surveillance policière. Mais il semble que Paris ne soit pas un cas isolé : ainsi, à Londres des manifestants congolais ont violenté les membres d’une chorale caritative. Et à Bruxelles ou à Toronto, la tension est montée d’un cran entre immigrés congolais et immigrés rwandais.

La situation au Congo

Kabila a été officiellement réélu, mais son concurrent à l’élection présidentielle, Etienne Tshisekedi, l’accuse de fraude. Tshisekedi s’est lui‑même proclamé président élu. Les critiques contre Kabila reposent essentiellement sur des accusations de corruption, mais surtout, ses opposants affirment qu’il est la marionnette de Paul Kagamé, le président rwandais, qui souhaiterait gouverner le Congo en sous‑main et déclencher un conflit régional…