[Football] "Naming" : Newcastle United, nouvelle victime ?

[Football] “Naming” : Newcastle United, nouvelle victime ?

05/12/2011 – 08h00
NEWCASTLE UPON TYNE (NOVOpress) –
Tout est bon pour faire de l’argent. En sport surtout, dans les pays anglo-saxons en particulier. Le “naming” est cette pratique qui consiste à renommer le nom d’une équipe ou d’un stade par le nom d’un sponsor publicitaire. Ainsi le stade mythique d’Arsenal Highbury est devenu l’Emirates Stadium, le Mans ne joue plus à Léon Bollé mais au MMA Arena et Salzburg s’appelle désormais Red Bull Salzburg.

Newcastle est traditionnellement considéré comme un des clubs les plus populaires de Grande Bretagne, ses fans sont réputés les plus fidèles et les travées du St James Park sont parmi les plus bruyantes d’Angleterre.

Mike Ashley est le propriétaire du club. Businessman redoutable, à la tête du groupe Sport Direct, il a décidé de débaptiser le stade de la ville pour l’appeler désormais Sport Direct Arena ou “Sportdirect.com @ St Jame’s Park” peut-on lire parfois.

Levée de boucliers aussitôt l’annonce faite. La municipalité a publié un communiqué refusant d’utiliser la nouvelle appellation et conservant le nom St James Park. Des fans ont tagué les alentours du stade et ont déployé banderoles et chants à l’adresse du président du club : “Fat Cockney Bastard “ (gros batard de Cockney, les gens originaires de Londres), ou “Cockney mafia out !” pouvait-on lire lors des matchs à domicile.

Même le pub historique des fans, The Strawberry, s’est moqué de la politique du club en rebaptisant le pub « The Strawberry @ St Jame’s Park ».

L’arbre identitaire de ce club semble donc résister aux vents du libéralisme.

Crédit photo : G Travels, licence CC.