Grand Lyon et SNCF : Une “discrimination positive” déguisée ?

Grand Lyon et SNCF : Une “discrimination positive” déguisée ?

01/12/2011 – 10h00
LYON (NOVOpress Lyon) –
Les chômeurs lyonnais seront étonnés d’apprendre que des emplois proposés lors d’un forum “Rendez-vous égalité et compétences“, organisé le 26 octobre dernier par le Grand Lyon et le groupe SNCF, étaient destinésen priorité aux habitants des Zones urbaines sensibles (ZUS).” D’ailleurs, pour être sûr que des petits malins ne puissent pas profiter de l’évènement pour essayer de trouver un travail, les “CV de demandeurs d’emploi du territoire“, avaient été “identifiés par les missions locales du Rhône, les PLIE, le Pôle Emploi, la Maison de l’Emploi et la Maison du Développement de Pierre-Bénite,” afin d’être “proposés à la SNCF et à Keolis.” Ainsi, 90 candidats sur 133 présents vont poursuivre le processus de recrutement déjà bien engagé.

 

Une “discrimination positive” déguisée ?

La pilule est déjà difficile à avaler pour les chômeurs de se voir discriminer à cause de leur lieu d’habitation, mais elle pourrait être plus douloureuse encore à accepter s’ils comprenaient que c’est peut-être à cause de leur couleur de peau “trop pâle” qu’ils n’ont pas eu accès aux emplois proposés. Evidemment, ni la SNCF ni le Grand Lyon ne pratiquent une discrimination ethnique à l’encontre des “petits blancs“ ! Mais ces deux organismes, “en tant que signataires de la charte de la Diversité“, se sont engagés “à refléter la diversité de la société française et notamment sa diversité culturelle et ETHNIQUE” dans leurs effectifs, aux différents niveaux de qualification. Il y a donc clairement une volonté de leur part de refléter ETHNIQUEMENT les différentes composantes de la société française.

Et comment faire pour recruter en priorité de la “diversité“, nouveau terme de la novlangue médiatique pour désigner principalement les populations “afro-maghrébines“, puisque la loi interdit les recrutements sur des bases ethniques ? Tout simplement en biaisant et en camouflant. Comme le souligne Gwénaële Calvès, auteur du “Que sais-je ?” sur la “Discrimination positive“, les “politiques de discrimination positive (…) ne s’avancent jamais à visage découvert“. Elles sont “partout mises en œuvre sous couvert de mots de code, d’euphémismes et de dispositifs institutionnels en trompe l’œil”.

Chard - Ascenseur socialLe Grand Lyon et la SNCF en s’adressant, comme le souligne le site économique du Grand Lyon, “en priorité aux habitants des Zones urbaines sensibles (ZUS)“, continuent ce que Yazid Sabeg nomme dans son livre “Discrimination positive”, le “cache-cache de la République avec ses minorités“. Les termes “ZUF, les ZEP, les ZUS“, sont là pour “maquiller de façon indirecte et discrète“, les aides apportées “aux populations issues de l’immigration“. “Secret de polichinelle“, selon Gwénaële Calvès, cette pratique de “discrimination positive territoriale“, permet au Grand Lyon et à la SNCF , et ce en “dépit d’un refus affiché de tenir compte de l’origine des individus“,” d’atteindre, sans les nommer expressément et surtout sans les désigner exclusivement, les membres de groupe qui, dans d’autres pays, seraient appréhendés comme des groupes ethniques ou raciaux”.

Il serait intéressant pour éviter toute polémique que le Grand Lyon et la SNCF, puisque le fichage ethnique est interdit par la loi, donnent les prénoms des 90 candidats qui vont poursuivre le recrutement pour voir s’ils reflètent réellement la société française dans son ensemble et afin de s’assurer s’il n’y a pas de sureprésentation communautaire aux dépens des chômeurs “gaulois“. Chiche ?

(1) 27 zones urbaines sensibles du Grand Lyon

  • Bron. Parilly.
  • Bron. Terraillon.
  • Décines-Charpieu. Le Prainet.
  • Fontaines-sur-Saône. Les Marronniers.
  • Givors. Les Vernes.
  • Grigny. Vallon Jayon.
  • Lyon 1er. Pentes Croix Rousse.
  • Lyon 3e et 7e. La Guillotière.
  • Lyon 8e. Etats Unis.
  • Lyon 8e. Mermoz.
  • Lyon 9e. La Duchère. [ZFU]
  • Meyzieu. Les Plantées.
  • Oullins. La Saulaie.
  • Oullins. Le Golf.
  • Pierre-Bénite. Hautes Roches.
  • Rillieux-la-Pape. Ville nouvelle. [ZFU]
  • Saint-Fons. L’Arsenal.
  • Saint-Fons. Les Clochettes.
  • Saint-Priest. Alpes Bellevue.
  • Saint-Priest. Bel Air.
  • Vaulx-en-Velin. Cité Tase, Cité de la Balme.
  • Vaulx-en-Velin. Ex Z.U.P., Grappinière, Petit Pont. [ZFU]
  • Vénissieux. Les Minguettes. [ZFU]
  • Vénissieux. Max Barrel.
  • Villeurbanne. Bel Air, Les Brosses.
  • Villeurbanne. Les Buers.
  • Villeurbanne. Saint Jean.