Crise : la ville de Detroit bientôt en cessation de paiement

17/11/11 – 17h10
DETROIT (NOVOpress)
– Si l’attention médiatique se concentre presque exclusivement sur le cas grec, le géant américain de son côté ne semble guère en meilleur santé économique.
Exemple parmi d’autres : la quasi-faillite de la ville de Detroit, jadis cité emblématique du dynamisme industriel américain.

En effet, le Maire de Detroit Dave Bing a présenté la grave crise fiscale que traverse la ville comme étant « sans précédent ».

Cette déclaration fait suite à un rapport du cabinet Ernst and Young qui affirme que Detroit pourrait être à court d’argent avant avril. Sans coupes raides dans les dépenses, la ville se retrouverait alors en défaut de paiement.

La ville pourrait même être incapable de faire face à la masse salariale de ses services « dès le mois de décembre. »

Cette situation catastrophique risque d’entraîner une nouvelle diminution des services communaux et la privatisation du système de bus ainsi que celle de l’éclairage public.

Crédit photo : ifmuth, licence CC.

Laisser un commentaire