Quand Le Dauphiné cherche à "cacher" de l'information à ses lecteurs : “Saint-Martin-la-Mosquée”

Quand Le Dauphiné cherche à “cacher” de l’information à ses lecteurs : “Saint-Martin-la-Mosquée” [audio]

06/11/2011 – 13h30
GRENOBLE (NOVOpress) — Nous avons reçu cet enregistrement audio effectué par un internaute, qui nous l’a adressé ensuite. Il s’agit d’une conversation qu’il a eue avant-hier matin avec un journaliste du Dauphiné au sujet du changement des noms de rues dans la petite ville de Saint-Martin-le-Vinoux. Dans la nuit des plaques factices avaient été apposées : Avenue des Islamistes, Rue de la Charia, Rue Allah Akbar, etc. Le nom de la ville devenant Saint-Martin-la-Mosquée.

Ce journaliste a manifestement une vision bien particulière de son métier puisqu’il annonce clairement à la fin de la conversation qu’ils chercheront à ne pas trop ébruiter l’information afin de ne pas faire de la “publicité” pour cette action. A remarquer, qu’instinctivement sans doute, il baisse la voix pour dire ça. D’autant plus étonnant quand on sait que des évènements d’importance moindre sont annoncés, traités, analysés dans ce quotidien.

Au final, si cette action apparaît, le lendemain de cet enregistrement, en Une de l’édition du 5 novembre, le lecteur a ensuite le choix entre un petit encadré consacré à l’action des Identitaires et un gros dossier pour expliquer que les musulmans manquent de lieux de culte… Le citoyen attentif ne sera assurément pas dupe.

A vous donc de juger :

[MEDIA not found]