Le Stade rennais broie du noir

Le Stade rennais broie du noir


05/11/2011 – 11h00
RENNES (NOVOpress) –
Thierry David et Philippe Jeannol, les commentateurs du match Rennes-Celtic Glasgow sur Canal + Sport jeudi soir, n’y sont pas allés par quatre chemins : le Stade rennais serait la honte du football français. L’équipe de Frédéric Antonetti a en effet été humiliée 3-1 par de valeureux Ecossais en Ligue Europa. Pour France 3, « la crise couve au Stade rennais », tandis que les supporteurs bretons « réclament des têtes ».

Dans cette compétition, quatre fois les Rennais (photo de leur stade) ont pourtant mené au score. Le bilan ? Deux nuls et deux défaites. Cela fait douze matches de suite en Ligue Europa que Yann M’Vila et les siens  n’ont pas gagné ! Les supporteurs pointent du doigt « un problème de fond », peut-on lire sur le site Stade rennais on line.com.

Les fans des Rouge et Noir dénoncent sur ce site « des mercenaires pour la plupart ». Le club présidé par Patrick Le Lay est effectivement une insulte à l’identité bretonne, française et européenne de la ville. Rennes forme et recrute massivement des joueurs dont les racines sont essentiellement africaines. Ces « mercenaires » ne développent pas une identité de jeu basée sur un football en mouvement mais misant sur le tout athlétique. Problème : aucune équipe africaine n’a brillé au haut niveau dans l’univers du ballon rond. Résultat, avec une telle équipe coupée de son identité, le Stade rennais semble condamné à vivre « sans grande ambition » pour Le Figaro.

Crédit photo : leendeleo. Licence CC.