Pièce de théâtre perturbée et poursuites judiciaires : les militants de l'Action française lancent un appel aux dons

Pièce de théâtre perturbée et poursuites judiciaires : les militants de l’Action française lancent un appel aux dons

30/10/2011 – 16h00
PARIS (NOVOpress) —
Les jeunes militants royalistes de l’Action française, qui ont été à l’origine des manifestations contre une pièce de théâtre jugée blasphématoire par de nombreux catholiques (“Sur le concept du visage du fils de Dieu”, de Roméo Castellucci, jouée au Théâtre de la Ville jusqu’au 30 octobre), font désormais face, après la répression physique (un jeune homme a même eu la jambe écrasée par un camion de police), à celle des tribunaux.

S’ils commencent à disposer de soutiens parmi quelques personnalités (dont le père Guy Gilbert, l’essayiste et écrivain Patrick Gofman, mais aussi l’évêque du diocèse de Vannes Mgr Raymond Centene), les frais engendrés par les procès (plus de quinze comparutions immédiates) et la perte d’emploi pour 4 militants ont rendu nécessaire la mise en place d’un fond de soutien pour les aider.

[box class=warning]Novopress relaye l’appel aux dons lancé par l’Action française. Chèques libellés à l’ordre du “CRAF” à envoyer à l’Action française, 10, rue Croix-des-petits-Champs, 75001 Paris.[/box]

Photo en Une : cars de police place du Châtelet à Paris. Crédits : Action française