Les Tunisiens ont voté ... Identitaire !

[Tribune libre] Les Tunisiens ont voté … Identitaire !

Le récent vote des Tunisiens, tant ceux résidant en Tunisie que ceux de la diaspora, laisse pantois nos chroniqueurs de la Pensée Unique, pourtant d’habitude si prompts de la plume.

Le parti islamiste tunisien Ennahda, donné vainqueur de l’élection de l’assemblée constituante du 23 octobre, exige qu’il lui revienne de former le nouveau gouvernement. « Il est tout à fait naturel que le parti qui a obtenu la majorité dirige le gouvernement », a déclaré mercredi 26 le dirigeant d’Ennahda, Rached Ghannouchi.

La presse bien pensante s’efforce de nous expliquer qu’il s’agit là d’un parti islamiste modéré. Comprenez : démocratique et libéral. Ainsi donc le printemps arabe, joliment baptisé révolution du jasmin pour la Tunisie, aura accouché d’un gouvernement islamique. Ce n’est tout de même pas tout à fait ce qui était annoncé.

Pire encore ! Les Tunisiens de France ont voté comme leurs frères restés au pays, et ont placé en tête de leurs suffrages le même parti islamiste Ennahda. La presse dominante est alors plus embarrassée, et a plus de difficulté à nous expliquer ce choix. Ainsi donc les Tunisiens résidant en France ne se sont pas convertis à la social-démocratie ? ni à la laïcité ? Les plus superficiels de nos éditorialistes n’ont pas les clés pour comprendre ce vote, tandis que les autres tentent désespérément de nous rassurer avec la rengaine de l’islam modéré.

La vérité est que les Tunisiens n’adhèrent pas au modèle occidental mondialiste, ni en Tunisie, ce qui se conçoit, ni surtout en France. C’est un échec total de la politique d’intégration ou d’assimilation. C’est le constat que le modèle occidental ne séduit pas. Les Tunisiens en profitent, certes, mais n’en veulent pas. Les Tunisiens de France veulent rester Tunisiens en France. Voilà la réalité.

Les Tunisiens en France rejettent donc le système qui les accueille et ils revendiquent leur attachement à leur identité et à leur culture d’origine, tunisiennes, et à leur religion, musulmane. Les Tunisiens de Tunisie continueront cependant de fuir leur pays. Mais en Tunisie, en France, et de par le monde, les Tunisiens continueront de revendiquer leur appartenance au peuple tunisien, et à la religion musulmane.

Il ne fait pas de doute qu’il s’agit d’un vote identitaire !

Georges Gourdin pour Novopress France

Crédit photo : DR.