Le gouvernement américain réprime la fronde anti-Wall Street

Le gouvernement américain réprime la fronde anti-Wall Street

27/10/2011 – 19h00
OAKLAND (NOVOpress) –
Le gouvernement américain tente par tous les moyens de réprimer la fronde anti-Wall Street qui se développe dans le pays.

Ainsi, la police américaine a dispersé avec violence mardi soir une manifestation anti-Wall Street à Oakland. Les forces américaines n’ont pas hésité à utiliser des balles en caoutchouc (photo) et à jouer de leur matraque pour disperser le rassemblement.

D’ailleurs, un ancien combattant d’Irak, Scott Olsen, a été grièvement blessé et a été admis en urgence dans un état critique. Dans un communiqué, l’association des “Anciens combattants d’Irak contre la guerre” (Iraq Veterans Against the War) a affirmé qu’il souffrait d’une fracture du crâne, après avoir été touché par un projectile de la police. Selon un ami de l’ancien combattant, la victime avait participé aux manifestations d’Oakland parce “qu’il trouvait que les grandes entreprises et les banques avaient trop d’influence sur le gouvernement”.
Au total, plus de 85 personnes ont été arrêtées.

Rappelons que depuis le 17 septembre, des militants sont installés dans le quartier financier de Wall Street à New York pour dénoncer les excès du monde de la finance et les inégalités croissantes.

[box] Photo : Manifestation à Oakland 25 octobre 2011. Crédit : TheBlackHour.com. Licence CC. [/box]