Tag Archives: Yann Fouéré

"Yann Fouéré, infatigable éveilleur de peuple" – Entretien avec Erwan Fouéré – 2/2

« Yann Fouéré, infatigable éveilleur de peuple » – Entretien avec Erwan Fouéré – 2/2

11/04/2014 – GUINGAMP (NOVOpress)
Militant infatigable de la cause bretonne, défenseur des minorités nationales et promoteur d’un véritable fédéralisme européen, Yann Fouéré (photo) est un des hommes politiques les plus atypiques de la deuxième partie du XXème siècle. Son maître-ouvrage « L’Europe aux cent drapeaux » est incontournable pour tout Européen enraciné. Qu’il suscite l’adhésion ou au contraire la répulsion, son fédéralisme européen s’articule parfaitement avec sa défense des patries charnelles. Nous avons rencontré son fils Erwan Fouéré, ancien ambassadeur européen et très impliqué dans la Fondation Yann Fouéré.

Propos recueillis par Pierre Saint-Servant.


En parcourant ses éditoriaux dans « l’Avenir de la Bretagne » – que vous avez rassemblés dans un ouvrage paru en 2008 – on est étonné par le ton très « technique » qui est employé. Yann Fouéré semble beaucoup plus préoccupé par les questions économiques et institutionnelles que culturelles et identitaires. Cela vient-il de sa formation de « serviteur de l’Etat » ?

Si les principes de base du fédéralisme sont relativement accessibles pour les non-initiés, il n’en est pas de même lorsque l’on compare les différents systèmes constitutionnels, ou les effets néfastes des systèmes centralisateurs et des conceptions unitaristes sur le citoyen, non seulement du point de vue politique, mais aussi du point de vue économique et social.

Yann Fouéré l’a lui-même reconnu  lorsqu’il évoquait la difficulté de convaincre, non seulement à cause de l’aridité et de la technicité du sujet, mais également à cause de l’enseignement contrôlé par l’Etat centralisateur : « Comment le traiter , afin qu’il soit non seulement clair, mais encore accessible aux non-spécialistes, à tous ceux qui n’ont pas étudié le droit public et constitutionnel, et encore moins le droit comparé, à tous ceux qui ne connaissent de l’histoire des institutions et du droit que des très rares, très partielles et très partiales notions qu’un enseignement étroitement dirigé a pu leur dispenser? »

Lire la suite

"Yann Fouéré, infatigable éveilleur de peuple" – Entretien avec Erwan Fouéré – 1/2

« Yann Fouéré, infatigable éveilleur de peuple » – Entretien avec Erwan Fouéré – 1/2 

09/04/2014 – GUINGAMP(NOVOPress)
Militant infatigable de la cause bretonne, défenseur des minorités nationales et promoteur d’un véritable fédéralisme européen, Yann Fouéré est un des hommes politiques les plus atypiques de la deuxième partie du XXème siècle. Son maître-ouvrage « L’Europe aux cent drapeaux » est incontournable pour tout Européen enraciné. Qu’il suscite l’adhésion ou au contraire la répulsion, son fédéralisme européen s’articule parfaitement avec sa défense des patries charnelles. Nous avons rencontré son fils Erwan Fouéré, ancien ambassadeur européen et très impliqué dans la Fondation Yann Fouéré.

Propos recueillis par Pierre Saint-Servant.


Yann Fouéré est décédé il y a bientôt trois ans, quelle est aujourd’hui la part vivante de son héritage ?

La Fondation Yann Fouéré, devenue le Fonds de dotation de Bretagne et l’IDBE (Institut de documentation bretonne et européenne) ont été créés dans le but précis de constituer un centre d’archives et de documentation réunissant non seulement tous les écrits et archives de Yann Fouéré accumulés tout au long de sa vie, mais également des documents et articles consacrés au Fédéralisme, à l’Europe des Régions et à la construction de l’Union européenne. Une partie de ces archives sont consultables librement sur le site : fondationyannfouere.org.

Au fil des années le fonds s’est enrichi de dons de militants et sympathisants bretons, ils savent que nous conserverons leurs archives et bibliothèques avec le plus grand soin et surtout que nous ne les disperserons pas. Installé à Guingamp, l’IDBE pourra accueillir des chercheurs et étudiants de toutes les régions et pays d’Europe. Nous envisageons par ailleurs d’ouvrir la bibliothèque à un plus large public dans un avenir très proche.

Mais au-delà de ce Centre, héritage physique de la vie de Yann Fouéré, son héritage  a laissé des traces dans le quotidien de ceux et celles qui luttent pour la reconnaissance et le respect des droits fondamentaux de chacun. Il s’agit des droits linguistiques et culturels, du droit à être consulté avant toute prise de décision des pouvoirs centralisés qui affectent le citoyen au niveau local, ou du droit à une Europe des régions. Ramener le pouvoir au niveau des localités, des régions, et appliquer le principe de subsidiarité devient de plus en plus une exigence répétée des citoyens qui se sentent aliénés par le pouvoir. Face à la crise qu’a subie l’Europe ces dernières années de plus en plus nombreux sont ceux qui ont plaidé pour une réorganisation de l’Europe sur des bases fédérales.

Lire la suite