Tag Archives: voyous

aubervilliers

Aubervilliers, le Cologne des femmes asiatiques ?

Source : Boulevard Voltaire
Cinq voyous âgés de 18 à 19 ans et un mineur s’étaient spécialisés dans les agressions de jeunes femmes chinoises à proximité du métro.

La semaine dernière, Le Parisien nous apprenait l’arrestation d’un gang ultra-violent qui sévissait depuis deux mois à Aubervilliers. Cinq voyous âgés de 18 à 19 ans et un mineur s’étaient spécialisés dans les agressions de jeunes femmes chinoises à proximité du métro.
Le mode opératoire est toujours le même : un premier arrive par-derrière pour empêcher la victime de crier, un second la cogne pendant que ses copains lui arrachent son sac.

Vingt-huit plaintes ont été déposées, un record – mais en réalité leur porte-parole estime qu’on peut multiplier ce chiffre par 4 ou 5 —, et une grande partie des victimes a fini aux urgences avec bras cassés, crânes ouverts, luxation de l’épaule…
Comble de l’horreur : pour un sac à main, ces ordures ont notamment tabassé une maman devant ses filles de 8 et 11 ans. Comme ces dernières hurlaient de terreur, ils les ont giflées et ont brisé les lunettes de la plus jeune, le tout sous une pluie d’insultes. Traumatisée, la petite fille de 8 ans n’ose plus mettre un pied dehors et fait des cauchemars toutes les nuits. Cependant, le juge a estimé que ces faits n’étaient pas suffisamment graves pour mettre cette joyeuse bande en prison et trois d’entre eux ont été libérés en attendant leur procès… En Chine, ce serait 10 ans de prison…
Lire la suite

saint-fons

Des anciens combattants agressés par des racailles au cris de « on va faire Charlie Hebdo sales Français de merde »

11/06/2015 – SOCIÉTÉ (NOVOpress)
Des anciens combattants d’Algérie se sont fait caillasser par des racailles au cri de « on va faire Charlie Hebdo sales Français de merde »

C’est dimanche dernier que la FNACA (fédération des anciens combattants en Algérie) de Saint-Fons (région lyonnaise) organisait son pique-nique annuel. Alors qu’ils venaient d’installer leurs tables à l’ombre des arbres, une bande de racailles les a pris à partie, lançant une pluie de projectiles sur les convives : des bouteilles de bière et de whisky vides, des manches à balai et des cailloux propulsés avec des lance-pierres.

Logo fnaca

Logo fnaca

On les entendait crier : « on va faire Charlie Hebdo sales Français de merde ». Une octogénaire a été transportée à l’hôpital de Saint-Fons après avoir reçu un pied de parasol dans la tête.

La maire DVD de la commune a promis, sans rire, de mettre en place un dispositif de médiation sociale.

Crédit photo : Tusco via WikiMedias (CC) = La vallée de la chimie : les usines sur le territoire de Saint-Fons


Près de #Lyon : Des #racailles hurlent « on va faire Charlie Hebdo sales Français de merde » http://t.co/fQkig7LaZX #immigration

— Franck GUIOT (@FrkGuiot) 8 Juin 2015

 

 

Les voyous louent leurs bolides

Les voyous louent leurs bolides

25/02/2013 – 16h00
PARIS (NOVOpress via le Bulletin de réinformation) – Jeudi matin, deux policiers ont été tués dans un accident, leur voiture pulvérisée par celle des malfrats qu’ils tentaient d’arrêter. Le Range Rover Evoque (ci-dessus) que conduisait Malamine Traoré, 22 ans et 1,4 gramme d’alcool par litre de sang, était loué. Les agences de location demandent plus de 400 euros par jour et 2.000 euros par semaine pour un tel véhicule, en plus de cautions de plusieurs milliers d’euros.

Inutile de préciser que M. Traoré ne déclare pas des revenus autorisant de telles dépenses.

Selon Christian Fleasch, directeur de la police judiciaire parisienne, ce cas n’est pas isolé : « Plusieurs centaines de petits délinquants, versés dans les trafics en tous genres et roulant dans des voitures de sport, sont dans le collimateur de la police ». La location permet à la fois aux voyous d’écouler de l’argent sale et d’échapper à la saisie de leur véhicule par l’agence de recouvrement des avoirs criminels.

Crédit photo : DR

Une responsable de CasaPound Naples agressée par sept voyous d'extrême gauche

Une responsable de CasaPound Naples agressée par sept voyous d’extrême gauche

07/10/2011 – 18h00
NAPLES (NOVOpress) – Rançon du succès, volonté de casser physiquement une dynamique militante, hystérie antifasciste qui se trompe de combat et d’époque ? Les hypothèses ne manquent pas pour expliquer la lâche agression qu’a subie Emmanuela Florino, responsable de Casapound Campania.

Mardi 4 octobre, au matin, dans les locaux de la faculté de droit Federico II à Naples, Emmanuela Florino a été reconnue et prise à partie par sept militants d’extrême gauche qui ont roué de coups de pieds et de coups de poings la militante de CasaPound.

Dans un communiqué, CasaPound rapelle que “la situation à Naples, en particulier dans les universités, est devenue insoutenable”. CasaPound demande donc “au maire et au recteur de l’université Federico II d’intervenir afin de permettre à tous les étudiants de pouvoir assister à leurs cours en éloignant ceux qui font preuve de violence contre nos militants.”

[box class= »info »]Photo : Emmanuela Florino, au premier plan/DR[/box]

Mort pour avoir défendu une jeune femme dans le métro

Mort pour avoir défendu une jeune femme dans le métro

01/10/11 – 18h30
PARIS (NOVOpress)
– Il ne fait pas bon tenter de s’opposer aux agissements de la racaille. En effet, hier, un jeune homme de 27ans, d’origine sri-lankaise, a perdu la vie à la suite d’une chute mortelle sur la voie du métro après avoir pris la défense d’une passagère lourdement importunée par un homme d’origine nord-africaine.

Le drame s’est joué sur la ligne 7 en direction de la Courneuve. C’est en début de soirée que l’agresseur monte dans la rame où il aborde une jeune femme blonde. La jeune femme se met alors en retrait mais l’homme insiste, devient agressif et menaçant.

C’est alors qu’un voyageur d’origine sri-lankaise, décide d’intervenir pour défendre la jeune femme, une attitude suffisamment rare de nos jours pour être saluée à sa juste valeur.

Descendu sur le quai pour s’expliquer, les deux hommes en viennent rapidement aux mains et le courageux jeune sri-lankais fait alors une chute mortelle sur les voies électrifiées, sans doute poussé par son agresseur.

Malgré les images de la vidéosurveillance et les dépositions de divers témoins dont des amis de la victime, l’agresseur n’a pas pour le moment été arrêté.

Crédit photo : Guirec Lefort via Flickr, image sous licence CC