Tag Archives: voitures

airparif sept

Journée sans voiture … mais avec beaucoup de propagande

30/09/2015 – SOCIÉTÉ (NOVOpress)
La mairie de Paris et Airparif, qui mesure la pollution dans la capitale, n’ont pas la même analyse de la « journée sans voiture ».

Sur le site de la mairie de Paris, on peut lire en grosses lettres : « Gros succès pour la première Journée sans voiture ! »
Des vélos, des rollers, des sportifs… Dimanche 27 septembre, les rues de Paris « libérées des voitures étaient rendues aux Parisiens, et ils en ont bien profité! Record historique pour Vélib’, un quart de véhicules en moins dans Paris intra-muros, une baisse sensible de la pollution atmosphérique, moins de bruit… le bilan de cette première journée sans voiture se révèle plus que positif.
Une journée sans voiture ouverte par Anne Hidalgo sur les Champs-Élysées sous l’œil intéressé des maires de Bruxelles (Belgique), São Paulo (Brésil) et Bristol (Grande-Bretagne).

La mairie de Paris a eu beau jeu de prendre quelques axes emblématiques et fermés à la circulation pour montrer la baisse de la pollution. Sur le site Airparif, les données générales ont de quoi doucher un peu l’enthousiasme bobo de la maire de Paris, puisque ce fameux dimanche a été le jour le plus pollué de la fin de semaine, comme on peut le constater sur le graphique ci-dessus…

Insécurité croissante à Tours

Insécurité croissante à Tours

04/12/2012 — 12h00
TOURS (NOVOpress) — C’est à croire que la douceur ligérienne ne serait plus qu’une légende urbaine. En effet, les quartiers Fontaines et Sanitas à Tours semblent s’être transformés en zones de non-droit.

Ainsi, dix voitures brulées viennent s’ajouter aux trente autres carcasses retrouvées calcinées pendant les dernières vacances scolaires dans ces deux quartiers. Ces actes sidèrent la population des Fontaines et du Sanitas. Une population qui fait part de son exaspération, suscitant ainsi l’émoi des habitants de la préfecture d’Indre-et-Loire.

Lire la suite

Des voitures brûlent à Berlin pour la quatrième nuit consécutive

Des voitures brûlent à Berlin pour la quatrième nuit consécutive

19/08/2011 12h45
BERLIN (NOVOpress) – Lorsque l’on songe à des voitures incendiées, l’on pense facilement aux banlieues françaises et plus récemment à l’Angleterre. Or, le même phénomène touche la capitale fédérale allemande, Berlin. C’est même la quatrième nuit consécutive d’incendies de véhicules.

Pour la police et les autorités politiques, ces actes n’ont rien de politique mais ne seraient que du vandalisme. Une récompense de 5 000 euros est offerte à toute personne aidant à la résolution de ces crimes.

La chancelière Angela Merkel a condamné ces incendies de voitures et a appelé à un renforcement de la présence policière dans les lieux publics.

Ces actes ont lieu à un mois des élections municipale et régionale à Berlin. La coalition SPD (sociaux-démocrates) et Die Linke (ex-SPD et ex-communistes de RDA) qui gère la ville est accusée d’avoir bradé la sécurité, suite à des réductions de dépense publique.

Cette fois-ci, les incendies touchent les petites classes moyennes (commerçants, employés, etc.) dans des quartiers peu fortunés. D’où le sentiment que ces incendies n’ont rien de politique.

À chaque 1er mai, en effet, Berlin connaît des actes de violence commis par l’extrême gauche, dont des incendies de véhicule. Et en 2009, cette même extrême gauche, à travers le mouvement des Black Blocs, avait été accusée d’avoir incendié des véhicules de luxe, en réaction contre la boboïsation de la partie orientale de Berlin.