Tag Archives: Vincent Coussedière

alain_de_benoist_clivage_droite_gauche

Alain de Benoist sur le clivage droite-gauche

15/12/2015 – POLITIQUE (NOVOpress)
De nombreux intellectuels et des hommes politiques affirment que le clivage droite-gauche doit être dépassé pour laisser la place aux « vrais débats ». Alain de Benoist et ses invités vont au fond des choses.

Selon un sondage CEVIPOF de 2014 , 73 % des Français récuseraient aujourd’hui la pertinence des notions de droite et de gauche. Face à l’immigration, aux enjeux écologiques et identitaires, à la contestation de la famille traditionnelle ou à la financiarisation de l’économie mondiale, devons-nous désormais penser la politique au-delà de ce clivage ?

Pour apporter des éléments de réponse à cette vaste question, Alain de Besnoit et Olivier François reçoivent :
— Marco Tarchi, politologue italien, professeur à l’université de Florence et chef de file de la « Nouvelle Droite » transalpine.
— Vincent Coussedière, professeur agrégé de philosophie, auteur d’Éloge du populisme (Elya éditions)
— Paul-Marie Couteaux, essayiste, ancien député européen.
— Christophe Geffroy, journaliste, directeur de la revue La Nef.

Un débat riche et intense, qui dépasse bien sûr les questions politiciennes pour aller au fond des choses. À noter toutefois pour ceux qui s’intéressent au positionnement politique des partis des remarques intéressantes de Paul-Marie Couteaux sur le FN et son incapacité à élargir suffisamment sa base pour espérer prendre le pouvoir. Des remarques qui résonnent de façon particulière au lendemain du second tour des régionales.


« Éloge du populisme » de Vincent Coussedière, par Didier Bourjon

« Éloge du populisme » de Vincent Coussedière, par Didier Bourjon

« La Liberté guidant le peuple » par Eugène Delacroix

10/12/2102 — 18h00
PARIS (NOVOpress Breizh) —
Dans son livre Éloge du populisme(1), Vincent Coussedière propose une analyse à nouveaux frais de ce que recouvre le vocable “populisme”, analyse fondée philosophiquement et des plus utile politiquement.

Le terme de populisme est polysémique, il recouvre des formes variées, à la typologie délicate à fixer, et dont l’origine est mal discernable : les narodniki de la Russie tsariste, le mouvement rural américain de la fin du XIXème siècle, notre boulangisme ? Pourquoi pas nos anciennes et récurrentes révoltes paysannes ?

Lire la suite