Tag Archives: Valence

8516-Chard

Terrorisme islamiste : toujours le déni

04/01/2016 – POLITIQUE (Présent 8516)

Lors de ses vœux, le chef de l’État a indiqué que nous n’en avions « pas fini avec le terrorisme ». En conséquence, nous devons être d’une vigilance de chaque instant, partout, dans la rue, les transports en commun, au spectacle, attentifs aux comportements suspects.
Or, après nous avoir légitimement inquiétés pour nous mobiliser, les autorités semblent n’a voir plus qu’un souci à la suite de l’agression de quatre militaires en faction devant la mosquée de Valence : nous rassurer et minimiser.
8516P1
Voilà donc un musulman pratiquant qui lance sa voiture contre ces soldats en ayant la volonté de se faire « tuer par des militaires et de tuer des militaires », au motif que ceux-ci « tuaient les gens ». Il a agi « comme si c’était une façon de se présenter comme un martyr », a précisé le procureur de la République de Valence, Alex Perrin. L’individu, selon des témoins, a lancé « Allah Akbar » en fonçant sur le soldat.
Commentaire du procureur qui a un goût prononcé pour l’euphémisme : cela « montre un lien avec une certaine religiosité » et même, ajouterons-nous, une « religiosité » certaine puisque cette invocation est devenue le cri de guerre et de mort des terroristes islamistes sur le théâtre de leurs opérations.

Ce n’est pas tout !
Sur l’ordinateur de Raouf El Ayeb, c’est son nom, on a découvert des vidéos de propagande djihadiste, pas de quoi fouetter un musulman, opine le complaisant procureur, car, a-t-il déclaré à l’AFP : « Ce sont des images qui peuvent être tout à fait trouvées par n’importe qui sur internet. » Certes, mais tout le monde ne les recherche pas et, parmi ceux qui les visionnent, ce n’est pas « n’importe qui » qui décide ensuite de tuer des militaires en criant « Allah Akbar ! »
Conclusion ?
Dormez en paix, braves gens de Valence et d’ailleurs, malgré les apparences cela n’a pas de rapport avec le terrorisme islamisme, le parquet antiterroriste n’est d’ailleurs pas saisi, le tueur est simplement mis en examen pour « tentative d’homicide sur personnes dépositaires de l’autorité publique ». Un simple fait divers…

Ce jugement, confirmé par le ministre de l’Intérieur, atteste qu’un an après Charlie Hebdo, on n’a pas encore saisi en haut lieu toute la dimension et la profondeur de l’offensive islamiste multiforme contre notre pays. Raouf El Ayeb, selon son épouse, n’a montré aucun signe de radicalisation, on n’a pas découvert d’armes chez lui, pas de complice et pas de lien avec un réseau terroriste. Donc, pas de quoi s’inquiéter !
Comme si seul le massacre de masse, planifié et explicitement commandité par l’EI, relevait du terrorisme islamiste ! Or, il y a aussi un terrorisme d’initiative individuelle comme à Valence, celui d’un musulman qui baigne dans la propagande islamiste, sur internet et ailleurs, qui en est imprégné par osmose, capillarité, contagion et qui peut basculer d’un instant à l’autre sans que rien puisse le laisser prévoir.
C’est cette menace invisible et pourtant omniprésente, pouvant frapper militaires et civils, qui est la plus inquiétante, car on n’a pas trouvé la parade, et c’est pourtant celle contre laquelle l’autorité judiciaire et politique vient de nous démobiliser.

Guy Rouvrais