Tag Archives: uranium enrichi

teheran

L’Iran réintègre la communauté internationale

18/01/2016 – MONDE (NOVOpress avec le bulletin de réinformation)

C’est ce samedi à Vienne que l’accord signé en juillet entre les grandes puissances mondiales et l’Iran est entré en vigueur. 6 mois après la conclusion des négociations, l’Agence Internationale de l’Énergie Atomique a certifié que l’Iran avait respecté ses obligations visant à garantir la nature strictement pacifique de son programme nucléaire. Cet accord portait sur la limitation de la production iranienne de plutonium et d’uranium enrichi, le renfort des inspections de l’Agence Internationale de l’Énergie Atomique sur le parc nucléaire iranien, la levée des sanctions surtout économiques infligées à l’Iran, mais aussi le maintien de l’embargo sur l’armement.

Le Moyen-Orient reste instable
La négociation menée entre les membres permanents du conseil de sécurité de l’ONU et l’Iran aboutissent sur bien plus qu’un simple accord, elle mène à une redistribution des pouvoirs au Moyen-Orient. En effet, grâce à cet accord, Téhéran va consolider son statut de puissance dominante en se rapprochant des USA, au détriment de l’Arabie saoudite, soutenue depuis toujours par les États-Unis. De plus l’entrée en vigueur de l’accord arrive en même temps que l’arrêt des relations diplomatiques entre l’Arabie saoudite sunnite et l’Iran chiite. Dans un contexte de tension et de conflit, la réintégration de l’Iran au sein de la communauté internationale pourrait être l’élément déclencheur d’un conflit frontal avec l’Arabie saoudite.

Un accord qui fait des mécontents
Bien que les différents protagonistes se soient félicités d’être arrivés à un accord, nous n’assistons pas non plus à une réconciliation totale. Barack Obama a affirmé « Nous restons fermes dans notre dénonciation du comportement déstabilisateur de l’Iran. » De plus certains pays regrettent l’aboutissement de ces négociations. Ainsi, Israël par la voix du Premier ministre Netanyahu a de nouveau affirmé qu’ils empêcheraient l’Iran de développer son armement nucléaire coûte que coûte. Aux Etats–Unis les républicains ont affirmé que cet accord n’était dû qu’à la faiblesse diplomatique du gouvernement Obama. Les républicains ont réaffirmé leur soutien total à l’Arabie saoudite seul rempart contre l’Iran selon eux.

Crédit photo : Marco Fieber via Flickr (CC) = Teheran