Tag Archives: tract

Libourne : Un tract signé par le maire (?) appelle à se conformer au ramadan

Libourne : Un tract signé par le maire (?) appelle à se conformer au ramadan

11/07/2013 – 12h00
LIBOURNE
(NOVOpress via Infos Bordeaux) – Depuis juin 2011, la ville de Libourne (Gironde) possède officiellement une mosquée (11 avenue du Général Monsabert), inaugurée en présence du maire socialiste de l’époque, Gilbert Mitterrand. Celle-ci est dirigée par l’association des Musulmans de Libourne, proche de la très controversée UOIF (Union des Organisations Islamiques de France).

Mais ce lieu de culte n’est pas du goût de tous les habitants. Un tract apparemment signé du maire Philippe Buisson, sur lequel apparaît le logo de la municipalité, appelle les habitants à se conformer aux rites islamiques dans un souci « d’intégration républicaine ».

« Au mois de ramadan, vous veillerez à ne pas manger ou boire dans la rue. Le vendredi, jour de la grande prière, vous veillerez à ne plus garer vos voitures dans la rue, ne pas sortir vos chiens et que les femmes portent une tenue décente, surtout avec l’arrivée de l’été ».

Lire la suite

En violation du code électoral, un tract portant la signature du maire de Saint Yvi (29) appelle à voter François Hollande

En violation du code électoral, un tract portant la signature du maire de Saint Yvi (29) appelle à voter François Hollande

06/05/2012 – 10h30
SAINT YVI (NOVOpress Breizh) – La diffusion d’un tract portant le logo de la commune de Saint-Yvi (Finistère) dans lequel le maire indique les raisons qu’il a de voter pour François Hollande au deuxième tour de l’élection présidentielle -ce qui est interdit par le Code électoral- fait du reuz dans le Finistère. Provocation ou initiative malheureuse ?

En violation du code électoral, un tract portant la signature du maire de Saint Yvi (29) appelle à voter François Hollande

Sous le titre « le changement c’est maintenant », le document – qui porte en guise de signature le nom et la photo de Jacques François, le maire socialiste de cette commune proche de Quimper – énumère toutes les bonnes (?) raisons que ce dernier aurait de voter pour François Hollande.

La niaiserie de ce texte fait douter certains habitants de son authenticité. « L’homme n’est pas mou » (sic), « l’homme est calme » (?), « l’homme est un humaniste (!) » peut-on lire en effet, à propos du candidat du PS. Le tract conclut en déclarant le plus sérieusement du monde : « l’homme ne fera pas de miracles (!) mais il a les capacités à rassembler, et tous ensemble, nous pouvons faire des miracles ». Les socialistes de Saint-Yvi croiraient-ils aux miracles ?

Histoire de faire encore plus officiel, le logo de la commune figure en bonne place en haut à gauche de la proclamation, ce qui est, semble-t-il, parfaitement illégal. Des habitants du coin – qui ne croient pas aux miracles – ont donc porté l’affaire à la connaissance des autorités, estimant qu’il y a là une violation manifeste des dispositions du Code électoral. Celui-ci interdit en effet à toute collectivité territoriale (ici la municipalité de Saint Yvi) de financer de la propagande électorale en faveur d’un candidat. Reste à établir si le maire en question en est vraiment l’auteur, ce qui reste à démontrer. On imagine mal en effet un élu – même du PS – violer aussi manifestement la loi électorale républicaine.

Le 22 avril dernier, François Hollande avait recueilli à Saint-Yvi 36,74% des suffrages, devant Nicolas Sarkozy (16,68%), Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon étant à égalité avec 13,59% des voix.