Tag Archives: tournante

Viol collectif sur un bateau Viking : arrestation des Suédois Shakir Mohamed et Abdi Mohamed Ahmed

Viol collectif sur un bateau Viking : arrestation des Suédois Shakir Mohamed et Abdi Mohamed Ahmed

05/02/2015 – STOCKHOLM (NOVOpress)
Dans la nuit de samedi à dimanche, à bord du ferry Amorella, de la compagnie Viking, pendant la traversée entre Stockholm et Åbo, en Finlande, une femme de 45 ans a été violée par un gang de huit hommes d’une vingtaine d’années.

Tous les gros médias locaux ont annoncé dimanche après-midi que « huit Suédois » avaient été arrêtés après ce crime : six l’ont été par la police finlandaise, deux avaient déjà regagné Stockholm, où ils ont été mis en détention. « L’instruction aura lieu en Suède car tous les hommes sont suédois ».

Les témoins cités sur les réseaux sociaux parlent d’une bande de gens à la peau sombre, peut-être Somaliens.

Le rapport de la police suédoise qui a fuité lundi sur Internet et a été reproduit sur plusieurs blogues, livre en tout cas les noms des deux suspects interpellés à Stockholm : Bjar Mhamad Shakir, 27 ans, et Mohamed Ahmed Abdi, 24 ans.

Crédit photo : şi punctum, via Wikipédia, (cc).

Où la justice française tourne mal : Nina et Aurélie

Où la justice française tourne mal : Nina et Aurélie

Faut-il parler de « justice » ? En 1999 et 2000, Nina et Aurélie, deux jeunes filles âgées à l’époque de 16 ans, furent victimes pendant des mois de viols collectifs répétés, dans des caves, des cages d’escalier, ou même la cour d’une école maternelle, où des dizaines de garçons, parfois, faisaient la queue en attendant leur « tour » pour les violenter ou les sodomiser, sans parler des coups, ni d’une cigarette écrasée sur la poitrine d’une d’entre elles pour « marquer » son appartenance à la bande, comme on marque le bétail.

Treize ans après les faits et sept après leur dénonciation par l’une des victimes, dix des accusés ont été acquittés et quatre condamnés à des peines allant de trois mois de prison avec sursis à un an ferme, assorti de sursis.

Détail que la presse ne souligne guère, ces deux gamines étaient blanches ; hasard ou illustration du « racisme anti-blanc » qu’a récemment découvert Copé, à l’indignation de certains de ses amis politiques ?

Lire la suite