Tag Archives: supporteurs algériens

victimes-d-agressions-sexuelles

Toulouse : un an de prison avec sursis pour trois agressions sexuelles

15/03/2015 – PARIS (NOVOpress)
La justice – toujours prompte à taxer le petit contrevenant routier pour remplir les caisses gourmandes d’une gouvernance mondiale qui réclame sans fin – est beaucoup moins exigeante pour le délinquant sexuel pour peu qu’il ait l’excuse sociale d’être arrivé dans notre pays depuis peu.
Qu’un mot soit prononcé un jour de colère par une personne excédée contre une autre appartenant à une minorité et le couperet judiciaire s’abat impitoyable. Un mot ! Un seul mot !

Voici un jugement ahurissant de complaisance, de dématérialisation de la morale qui nous est rapporté par La Dépêche .
Il illustre bien le biais inquiétant qu’a pris la justice ces dernières années :

– « Pour moi ce n’était pas des agressions. J’avais de l’attirance, elles sont très jolies » se justifie le prévenu.

– « Elles sont surtout très jeunes », corrige la présidente Rivière.

– « Vous utilisiez toujours le même mode opératoire, décrit la présidente, à l’heure de pointe, vous vous colliez à elles pour qu’elles sentent votre sexe ».

Un homme de 28 ans a comparu devant le tribunal correctionnel. Cet Algérien qui ne parle pas français devait répondre de trois agressions sexuelles commises en quelques mois dans le métro toulousain. Face à lui, deux jeunes filles âgées de 17 ans et 21 ans traumatisées.

Après son agression, l’une des jeunes filles recroise le prédateur dans le métro fin janvier, station Jean-Jaurès. Elle donne l’alerte. Placé en garde à vue et confronté à trois victimes qui le reconnaissent formellement, il commence par nier avant d’avouer.

Moi-même je ne comprends pas pourquoi j’ai fait ça. Peut-être que j’étais agressif mais je ne m’en suis pas rendu compte. Je regrette.

Cauchemars, déscolarisation, les jeunes filles peinent à retrouver une vie normale depuis l’agression.

« C’est une épreuve véritable pour elles, souligne le procureur Peltier, c’est l’équivalent d’un comportement bestial. »

Il requérait de 18 mois à 2 ans de prison avec sursis, une mise à l’épreuve et deux à trois mois ferme.

Pour la défense, Me Pierre Le Bonjour a demandé aux juges de ‘garder la mesure. Ce n’est pas un pervers, pas un prédateur. Il n’a pas conscience que son geste est malvenu, il est naïf sur le plan sexuel. »

Pour ces trois agressions sexuelles, le tribunal l’a condamné à 12 mois de prison avec sursis, à une mise à l’épreuve ainsi qu’à une obligation de soins et de travail. Il devra indemniser sa victime majeure à hauteur de 1 000 €.

« L’agresseur en série du métro condamné » ose titrer le journal.

Fabrice Robert : un match France-Algérie aurait été un vrai bonheur pour les partisans de la remigration

Fabrice Robert : un match France-Algérie aurait été un vrai bonheur pour les partisans de la remigration

Fabrice Robert (photo en Une), président du Bloc identitaire, a été interviewé par Pierre Cassen pour Riposte Laïque, sur le Mondial 2014 de football et la remigration.

Riposte Laïque : L’équipe d’Algérie a été éliminée en 1/8e de finales par l’Allemagne, après prolongations. Soulagement, ou frustration de passer à côté d’un match France-Algérie ?

Fabrice Robert : Certains journalistes avaient écrit qu’un France-Algérie étaient le match dont rêvaient les Identitaires. Ce n’est pas faux.
En effet, cette rencontre aurait certainement permis une grande explication en montrant que pour certains, leur pays n’est pas la France mais l’Algérie. Je me souviens que Najat Vallaud-Belkacem avait déclaré craindre plus que tout un match France-Algérie. Je crois qu’une telle confrontation aurait été un cauchemar pour les propagandistes de l’assimilation et un vrai bonheur pour les partisans de la remigration.

Rappelons-nous du match France-Algérie en 2001. La Marseillaise avait été sifflée par les supporteurs de l’Algérie, considérés pourtant comme « Français ». Pensé et voulu pour contribuer au rapprochement de deux communautés, le match avait aussi été interrompu à la 76e minute après l’envahissement de la pelouse.
Un match France-Algérie en 2014 aurait pu être cataclysmique en montrant à la face du monde l’échec de l’intégration et du vivre ensemble. Ce qui n’aurait pas été sans conséquences sur le plan politique en France. Les idéologues de Terra Nova ont eu chaud. Mais, n’en doutons pas. D’autres occasions se présenteront.

Riposte Laïque : Peux-tu rappeler à l’ensemble de nos lecteurs ce que fut la campagne du Bloc Identitaire, dans les semaines qui ont précédé cette Coupe du Monde ?

Fabrice Robert : Quelques semaines avant le début de la Coupe du monde de football, nous avons tiré le signal d’alarme face aux risques d’incidents graves entraînés par les supporteurs algériens. En effet, depuis le tristement célèbre match entre la France et l’Algérie en 2001, pratiquement chaque rencontre de l’équipe algérienne entraîne des débordements violents.

Lire la suite

Déchoir de la nationalité française, c’est possible ! Par Lionel Humbert

Déchoir de la nationalité française, c’est possible ! Par Lionel Humbert

Ils partent par centaines mener leur guerre sainte en Syrie ; ils sont des milliers à afficher leur patriotisme algérien dans nos rues dès qu’un « fennec » envoie un ballon de cuir dans des filets de football ; pourtant nous avons déjà tous entendu quelqu’un nous asséner cette sentence qui se voudrait une vérité définitive : « Ils sont aussi français que vous ! » Et s’il existait dans le dispositif législatif des moyens de rappeler à tous que, non, ce n’est pas exactement le cas ?

Nous constatons depuis des années, et le phénomène ne fait que s’amplifier à travers une communautarisation à vitesse grand V des populations immigrées, l’échec patent tant de l’intégration à la sauce libérale (le simple fait de se tenir à carreau et d’avoir une situation socio-économique stable suffisant à être un « bon Français ») que de l’assimilation républicaine si chère à Eric Zemmour ou à Marine Le Pen. D’ailleurs la présidente du FN elle-même, pourtant la dernière désormais à réellement dé­fendre et prôner cette « tradition », en vient à considérer l’assimilation comme quasiment impossible non seulement face à l’afflux d’immigrés mais aussi, et c’est notable car souvent absent de la rhétorique de nombre de ses lieutenants ou caporaux, face à la trop grande distance existant entre leur culture et la nôtre.

Lire la suite

Manifestation « anti-casseurs » à Lyon le 30 juin (vidéo)

01/07/2014 – LYON (NOVOpress) – Un peu partout en France hier 30 juin, des manifestations de ras-le-bol ont eu lieu afin de protester contre les troubles générés par les supporteurs de l’équipe d’Algérie. À Lyon, un cortège d’environ 300 personnes a défilé derrière une banderole « Ici c’est Lyon pas l’Algérie ». Alors que les policiers laissent faire les casseurs, les manifestants pacifiques ont bien évidemment été interpelés.

Publié le
Vu sur Facebook

Ici c’est Paris pas l’Algérie : une banderole des identitaires parisiens suspendue au-dessus du périphérique

Publié le
Retrait de la double nationalité : Le Point retire un sondage en ligne

Suppression de la double nationalité : Le Point retire un sondage en ligne

30/06/2014 – PARIS (NOVOpress) – Le 29 juin, le journal Le Point mettait en ligne sur son site internet un sondage portant sur la question de la double nationalité. La question était formulée comme suit : « Faut-il retirer aux Français d’origine algérienne leur double nationalité ? » Le sondage récoltait 82% de « oui ». Dans la foulée, le sondage a été supprimé et la page n’est plus accessible. Peut-on parler d’auto-censure ? Est-ce l’intitulé qui n’a pas plu, ou bien le résultat ?

Retrait de la double nationalité : Le Point retire un sondage en ligne

Capture d’écran avant suppression

Retrait de la double nationalité : Le Point retire un sondage en ligne

Plus rien le lendemain… censure ?

On ne sait si c’est la question ou la réponse qui a le plus choqué. Sous la pression des réseaux sociaux, le site Internet du Point a retiré rapidement une question posée dimanche sur le thème de la double nationalité. Source : LeMonde.fr

Match Algérie-Russie, les policiers blasés : « Sujet délicat »

Match Algérie-Russie, les policiers blasés : « Sujet délicat »

30/06/2014 – NANTES (NOVOpress) – Face aux supporters algériens qui bloquaient toute la circulation d’un quartier de Nantes le 26 juin au soir lors du match Russie-Algérie (1-1), un passant est allé interroger les policiers en faction, dont la patience, mise à rude épreuve, semble à bout, mais dont les consignes sont manifestement de ne pas intervenir afin de rétablir l’ordre. Il nous a envoyé le bref échange enregistré en mp3 ci-dessous.


Transcription

Le passant à l’agent de Police : « Bonjour Monsieur, vous avez ordre de ne pas intervenir, ou …. ? face à …. »
Le policier : « Sujet délicat… »
Le passant : « on ne peut pas passer depuis tout à l’heure, notre voiture est garée… les mecs n’en ont rien à faire… »
Le policier : « on pense la même chose que vous … désolé »
Le passant : « ça doit être dur alors… bon courage »
Le policier : « vous ne pouvez pas savoir… »
Le passant : « on comprend alors »

Vu sur Twitter

Les identitaires et autres fachos sont capables de mettre le feu…

Publié le

Déni de réalité du jour

Selon Nathalie Arthaud, porte-parole de Lutte ouvrière, les actes de malveillance commis hier par les supporteurs algériens lors du match Algérie – Russie sont des faits commis simplement par des « crétins avinés » ! (BFMTV 27/06/2014)

Qualification de l’Algérie : scènes de « liesse » et… « dérapages »

Qualification de l’Algérie : scènes de « liesse » et… « dérapages » (Présent 8134)

27/06/2014 – PARIS (NOVOpress via Présent)
En arrachant le nul contre l’équipe de Russie (1-1) jeudi soir à Curitiba, les Fennecs ont permis à l’Algérie d’accéder pour la première fois aux huitièmes de finale d’une Coupe du monde de football. Très bien. On est content pour eux. Sauf que…

Sauf que, une fois de plus, la communauté algérienne française a célébré cette qualification dans de nombreuses villes en faisant, comme l’avait déjà exprimé Marion Maréchal-Le Pen au lendemain de la victoire, le 22 juin, de l’équipe algérienne contre celle de la Corée du Sud, la « démonstration d’une nouvelle victoire du communautarisme sur la République ». Une démonstration émaillée, comme ils disent, « d’incidents ».

On prend les mêmes et ça recommence !

Et « one, two, three viva l’Algérie ! » Dès le coup de sifflet final du match « historique », c’est une véritable marée humaine très électrisée qui a entamé une sarabande endiablée pour fêter la victoire dans les rues des grandes villes de France. Le tout dans une ambiance « festive et bon enfant ». Tout juste si la grosse presse relève ici ou là de « légers incidents ».

De Paris à Marseille, en passant par Lyon, Grenoble, Rouen, Lille et Roubaix notamment, les supporteurs au tempérament volcanique des Fennecs ont exprimé leur joie. Et quelle joie !

Lire la suite

Demain jeudi, un rassemblement « anti-racailles » pour protéger Lyon des supporteurs de l'équipe d'Algérie

Demain jeudi, un rassemblement « anti-racailles » pour protéger Lyon des supporteurs de l’équipe d’Algérie [MàJ]

25/06/2014 – LYON (NOVOpress)
Prétextant d’éventuels troubles à l’ordre public, la préfecture du Rhône vient d’interdire le rassemblement.

Lire la suite

#CDM2014 : Fabrice Robert, président du Bloc identitaire, écrit une lettre ouverte aux supporteurs algériens

#CDM2014 : Fabrice Robert, président du Bloc identitaire, écrit une lettre ouverte aux supporteurs algériens

24/06/2014 – PARIS (NOVOpress) – C’est par une lettre ouverte que le Président du Bloc identitaire et fondateur de Novopress, Fabrice Robert, a souhaité s’adresser aux supporteurs de l’équipe d’Algérie. Prenant acte des émeutes successives impliquant les supporteurs de l’équipe d’Algérie à chaque rencontre des « Fennecs », Fabrice Robert en appelle au courage et à la cohérence des populations algériennes installées sur le sol français.

Vous aimez l’Algérie ? Alors partez vivre là-bas ! Soyez courageux ! Ce pays a des ressources naturelles énormes, c’est à vous de les exploiter et de contribuer au développement de l’Algérie. Ce que nous vous proposons, c’est une remigration dans la dignité sur le sol de vos ancêtres et dans l’intérêt de nos deux peuples. Nous, Français, ne souhaitons pas un conflit communautaire. Vous, Algériens, avez tout à gagner à vous ré-enraciner. Car l’identité hors-sol n’existe pas. Elle conduit aujourd’hui, en France, à une schizophrénie porteuse de violence et de racisme entre les communautés.

La remigration est-elle impossible ? Non et l’histoire l’a montré… En 1962, plus d’un million d’Européens ont quitté en un mois l’Algérie pour un voyage sans retour. Pourtant, depuis 130 ans, on leur disait qu’ils étaient chez eux là-bas. Et pourtant, ils ont du partir. Alors pourquoi le retour de millions d’Algériens – de manière pacifique – sur la terre de leurs ancêtres serait impossible aujourd’hui ?

Vous pouvez donc faire le choix de l’honneur et de la raison en repartant chez vous, ou bien celui de la honte et de la fuite en avant en adoptant une attitude d’ultra-patriote algérien sur le sol français tout en profitant des richesses et de l’hospitalité bienveillante de vos hôtes. Mais sachez que, plus tôt que vous ne le croyez, cette générosité et cette patience risquent de prendre fin.

Afin de faire taire pour de bon les rumeurs de racisme ou d’atteintes aux libertés émanant des propositions du Bloc identitaire, Fabrice Robert précise également que les propositions du Bloc identitaire « sont calquées au mot près sur les textes de lois appliqués depuis plusieurs années à l’encontre des supporteurs stéphanois, marseillais, niçois, lyonnais ou parisiens, et ce sans que nul ne s’en émeuve. Lorsqu’il s’agit de lutter contre les excès éventuels à la sortie de stade de Français de souche, le silence est absolu. Ni les médias, qui prennent votre défense, ni les associations prétendument antiracistes qui nous accusent maintenant de discrimination, n’ont contesté ces dispositifs. En les appliquant aux supporteurs de l’Algérie, nous avons simplement souhaité mettre les autorités face à leurs responsabilités. Comme l’immense majorité des Français, nous en avons assez des violences commises par certains des vôtres à chaque rencontre des « Fennecs ». »

Source : bloc-identitaire.com

Lyon : échauffourées entre supporteurs algériens et forces de l’ordre

24/06/2014 – VIDÉO – Échauffourées entre supporteurs algériens et forces de l’ordre à la suite du match Corée du sud / Algérie dimanche 22 juin 2014 à Lyon. Pour la gauche et les grands médias, il s’agit sans doute d’une vue de l’esprit et de manipulations de « l’extrême-droite ».

Publié le

Supporteurs algériens à Clichy-sous-Bois (vidéo)

23/06/2014 – CLICHY-SOUS-BOIS (NOVOpress) – Certains y voient une liesse populaire, d’autres une affirmation identitaire. Comme dans de nombreuses villes de France, cette scène n’a pas été filmée à Alger ou Oran, mais à Clichy-sous-Bois, une commune de Seine-Saint-Denis, dans le nord de Paris. De quoi s’interroger sur la légitimité de la présence de ces milliers de Français de papier, et surtout de valider les thèses de Renaud Camus sur le « Grand Remplacement » des populations de souche. De quoi regretter également que la coupe du monde de football ne soit pas tombée avant les élections municipales et européennes… À noter que le conducteur du bus (aux alentours des 6mn 38) de la ligne 642 n’est pas son poste : a-t-il déserté son travail, ou bien s’est-il mêlé à la foule ?

Publié le

Coupe du monde : plongée dans le quartier multi-ethnique de la Guillotière, à Lyon

22/06/2014 – LYON (NOVOpress) – L’équipe d’Algérie ayant perdu 2 buts à un contre la Belgique le 17 juin dernier, les supporters algériens avaient décidé de sortir fêter leur premier but, dans le quartier de la Guillotière à Lyon.

Ils comptaient se rendre dans le centre ville, mais les forces de l’ordre les en ont empêché, fort heureusement car, l’année dernière, à en croire un des meneurs, ils auraient « niké tout le quartier et foutu 2 millions d’euros de dégâts à Lyon ».

Alors que ce soir l’Algérie semble prendre un ascendant décisif sur l’équipe coréenne, que va-t-il se passer ?

Publié le