Tag Archives: Strache

Sondage presidentielle Autriche

Autriche : un sondage donne le candidat du FPÖ au second tour de la présidentielle

30/03/2016 – AUTRICHE (NOVOpress) : A un mois du scrutin, un sondage Gallup pour Österreich, réalisé du 22 au 24 mars 2016, donne Norbert Hofer, le candidat du FPÖ (Parti de la liberté) à l’élection présidentielle, deuxième avec 21 % des suffrages derrière le candidat écologiste Alexander Van der Bellen (25 %) et devant la candidate indépendante Irmgard Griss (19 %) rapporte Lionel Baland sur son blog. Le candidat social-démocrate (SPÖ) Rudolf Hundstorfer (17 %) est donné quatrième et le candidat conservateur/social-chrétien (ÖVP), Andreas Khol (13 %), cinquième.

Cette enquête confirme les tendances indiquées par les autres instituts, qui donnent tous Norbert Hofer entre 18 et 22 % des voix, au coude à coude avec Alexander Van der Bellen et Rudolf Hundstorfer. S’il accédait au second tour, le candidat du FPÖ (Parti de la liberté) est donné perdant dans tous les cas de figure mais une étude lui accordait, début mars, 45 % des voix dans un duel face à au candidat écologiste.

Le président de la République autrichienne, dont les pouvoirs sont limités, est élu au suffrage universel direct – comme en France – pour un mandat de six ans renouvelable une fois. Le premier tour de l’élection présidentielle doit avoir lieu le 24 avril prochain et le second tour, qui opposera les deux candidats arrivés en tête, est fixé au 22 mai.

L’Autriche est actuellement présidée par le social-démocrate Heinz Fischer, qui avait été réélu en 2000 dès le premier tour avec 79,33 % contre 15,24 % à Barbara Rosenkranz, du FPÖ, et 5,23 % à un candidat du Parti chrétien d’Autriche. On s’achemine en tout vers un record pour le candidat du FPÖ, dont le candidat n’a jamais dépassé 16,9 % à une élection présidentielle, et c’était en 1980.

fpoe-tete-votes-autriche

Strache (FPÖ) : « la démocratie directe est un droit fondamental des citoyens »

30/12/2011- 10h00 VIENNE (NOVOpress) –« L’Autriche n’est pas seulement dans une crise financière et de la dette, mais dans une crise de la démocratie », a déclaré le chef du FPÖ HC Strache. « Par conséquent, il est grand temps d’introduire le modèle suisse de la démocratie directe en Autriche », a déclaré Strache. « La démocratie directe est un droit des citoyens. »

Dans ce contexte, les signaux positifs des Verts sont  à considérer comme du clientélisme pur et dur, parce que par le passé, les Verts ont toujours rejeté au parlement toutes les demandes pour mettre en place la démocratie directe. Selon Strache, la présidente du Parti Vert autrichien Glawischnig aurait perdu toute crédibilité. « Du côté des Verts, il n’ya rien à attendre en termes de démocratie directe, ils sont alliés avec le SPÖ (Parti Socialiste autrichien), devenu le parti de la soumission à l’UE », dit Strache.

Dans le même temps, les négociations du FPÖ avec l’ÖVP (Parti Populaire autrichien) seraient en cours, a signalé Strache. Des discussions seraient en cours entre l’équipe de Mr Strache et MM. Spindelegger et Kopf de l’ÖVP. Les résultats de ces pourparlers sont attendus pour la mi-Janvier. « Nous allons voir  si le SPÖ souhaite poursuivre sa politique d’exclusion et de refus de parler avec le FPÖ ou s’il est enfin prêt à assumer ses responsabilités pour une politique nationale et démocratique », a déclaré Strache. Cependant, sous l’actuel chancelier Faymann (SPÖ) il n’y aurait rien à attendre, selon Strache.
670271666

Le FPö et la Lega Nord discutent immigration et droit d’asile à Milan

28/12/11 – 17h00
PARIS (NOVOpress via Lionel Baland)
–Le 19 décembre 2011, la Ligue du Nord a invité des représentants du FPÖ à un échange d’idées à propos des questions d’immigration et d’asile.

La réunion a été organisée à Milan par le Député européen de la Ligue du Nord Fiorello Provera en collaboration avec le groupe du Parlement européen « Europe de la liberté et la démocratie ». Le Président du FPÖ Heinz-Christian Strache, le Député européen Andreas Mölzer, le Président du FBI (FPÖ-Bildungsinstitut – Institut de formation du FPÖ) Hilmar Kabas, les Conseillers municipaux de Vienne David Lasar et Johann Gudenus, l’ancien Ministre italien de la Ligue du Nord Roberto Maroni étaient présents. Un représentant du gouvernement israélien a présenté le danger que constitue pour Israël l’immigration illégale.