Tag Archives: spectacle

Angers : les "Accroche-cœurs" censurés par l'islam avec l'accord du maire

Angers : les « Accroche-cœurs » censurés par l’islam avec l’accord du maire

16/09/2014 – ANGERS (NOVOPress) – L’affaire est symptomatique de l’islamisation du pays, où une religion encore minoritaire pèse de plus en plus sur la société, imposant son diktat moral, ses tabous et ses interdits. Elle est révélatrice également du silence gêné, voire de la soumission de la part des médias locaux comme des autorités politiques et administratives…

À Angers se déroule chaque année en septembre le festival des « Accroche-cœurs » consacré au théâtre et aux arts de la rue. Durant trois jours, la ville vit au rythme des représentations publiques sur les places et dans les rues avec une soixantaine de compagnies offrant plus de 100 spectacles drainant plus de 250 000 spectateurs.

L’édition 2014 du festival a débuté ce vendredi 12 septembre en soirée par une représentation théâtrale dite des « squames » qui visait à dénoncer les intégrismes religieux. Joué sur une des places centrales d’Angers devant un millier de spectateurs, la pièce fut interrompue par un groupe d’islamistes brandissant le Coran, traitant le spectacle « d’impur » et menaçant de s’en prendre physiquement aux acteurs.  Les comédiens ont alors décidé d’arrêter la représentation et la police est intervenue pour éviter que l’incident ne dégénère. Aucune interpellation n’a été effectuée.

L’incident fut pris très au sérieux par le maire UMP d’Angers, Christophe Béchu, qui décida d’annuler séance tenante les deux autres représentations de la compagnie prévues les samedi et dimanche. Cédant non seulement sur le champ aux menaces des islamistes, le communiqué de la mairie s’empressa même d’indiquer que « Christophe Béchu et la municipalité souhaitent présenter leurs excuses aux spectateurs qui ont pu être heurtés par ce spectacle« …

Lire la suite

La bataille de Castillon : Le plus grand spectacle d’Aquitaine

La bataille de Castillon : Le plus grand spectacle d’Aquitaine

07/07/2014 – CASTILLON-LA-BATAILLE (via Infos Bordeaux)
Comme chaque été depuis 37 ans, Castillon-la-Bataille va revivre un spectacle unique, celui de la reconstitution de la bataille ayant clôturé la guerre de Cent-Ans. Cette victoire décisive pour les Français eut lieu le 17 juillet 1453 entre les armées d’Henri VI d’Angleterre et celles du roi de France Charles VII. La Bataille de Castillon est devenue le plus populaire des événements culturels aquitains.

Sur 7 hectares d’aire scénique, à une portée de canon du lieu même de la bataille, 700 bénévoles dont 450 comédiens et plus de 50 cavaliers participent à cette immense reconstitution historique.

Au-delà des faits d’armes, ces deux heures intenses, relevées de cascades, d’effets spéciaux et de prouesses pyrotechniques, nous replongent aussi dans la vie quotidienne au Moyen-Âge, entre fermes et auberges, femmes au puits, scènes de vendanges, parties de chasse, arracheurs de dents et marchands ambulants.

Avec, souligne Éric Le Collen, le metteur en scène, « la précision du cinéma, la finesse du théâtre et la dimension de l’opéra ». Les représentations sont prévues entre le 18 juillet et le 16 août 2013. Plus d’informations sur le site www.batailledecastillon.com

Crédit photo : www.batailledecastillon.com

« Choisir Béziers » : « L’esprit de résistance » (vidéo)

19/02/2014 – BEZIERS (NOVOpress) – La liste « Choisir Béziers » a présenté lundi soir, devant une nombreuse assistance, son projet « centre ville » pour les prochaines élections municipales de Béziers. Sur le plan culturel figurent plusieurs buts dont la réhabilitation du chemin de Saint-Jacques de Compostelle.

Mais le cœur de ce projet culturel est la mise en valeur du joyau de la ville, la cathédrale Saint-Nazaire, en la dégageant. Pour illustrer ce dessein, « Choisir Béziers » a réalisé et projeté une vidéo présentant ce que pourrait être dans ces conditions un spectacle « son et lumière » sur la Cathédrale et l’ancien Palais des évêques autour du thème « L’esprit de résistance » (vidéo ci-dessus).

Cette liste est menée par le journaliste politiquement incorrect Robert Ménard, fondateur en 1985 et secrétaire général jusqu’en 2008 de Reporters sans frontières, puis plus récemment fondateur du site d’information Boulevard Voltaire.

Publié le
Grande victoire du gouvernement PS : chômage, niveau de vie, immigration galopante ? NON ! Contre Dieudonné OUI

Grande victoire du gouvernement PS : chômage, niveau de vie, immigration galopante ? NON ! Contre Dieudonné OUI

09/01/2014 – 20h20
PARIS (NOVOpress) –
On a les victoires que l’on veut ou que l’on peut.

En début d’après-midi de ce jeudi, le tribunal administratif de Nantes, avait annulé l’arrêté du préfet de la Loire-Atlantique qui interdisait la représentation de Dieudonné devant avoir lieu à Nantes ce soir.

Le ministre de l’intérieur Manuel Valls (photo) a annoncé à 15h sa décision de saisir en appel le Conseil d’État. Celui-ci peu avant 19h a cassé la décision du tribunal administratif, rendant ainsi effective l’interdiction du spectacle. A titre indicatif le site Internet du Conseil d’état indique que « le délai moyen qui sépare le dépôt d’une requête de son jugement est d’un an ».

Devant l’importance vitale pour les français de cette décision du Conseil d’Etat, France-Infos a retardé son émission suivante pour pouvoir donner en direct la décision du Conseil et s’en féliciter.

Crédit photo : Fondapol, via Flickr, (cc).

"Jean Roucas n’a pas vendu son âme au diable !" Entretien avec Jacques Mailhot

« Jean Roucas n’a pas vendu son âme au diable ! » Entretien avec Jacques Mailhot

Ci-dessus l’affiche du nouveau spectacle du Théâtre des Deux Anes, avec Jean Roucas, intitulé « Flamby le magnifique »

Il y a près de trente ans, Jean-Marie Le Pen portait plainte contre le Bébête Show et gagnait son procès. Aujourd’hui, Jean Roucas, co-auteur du Bébête Show, soutient publiquement Marine Le Pen, la fille de « Pencassine ». Et ça ne plaît pas à tout le monde… surtout aux c…

L’humoriste Jean Roucas a été, de 1982 à 1994, l’inimitable présentateur du « Bébête Show ». Diffusé sur TF1, ce divertissement croquait les acteurs de la vie politique. Incarnés par des marionnettes (il y avait la grenouille Kermitterrand, l’aigle « Black Jack » Chirac ou encore Pencassine pour Le Pen), ils venaient se crêper le chignon au comptoir d’un bar derrière lequel se tenait Jean Roucas.

Lire la suite

La bataille de Castillon : Le plus grand spectacle d’Aquitaine

La bataille de Castillon : Le plus grand spectacle d’Aquitaine

12/07/2013 – 14h00
BORDEAUX
(NOVOpress via Infos Bordeaux) – Depuis 36 ans, chaque été, au travers d’un spectacle unique dans la région, des centaines d’acteurs bénévoles commémorent l’ultime bataille de la guerre de Cent ans qui eut lieu le 17 juillet 1453. La Bataille de Castillon est devenue le plus populaire des événements culturels Aquitains. Depuis sa création, elle a attiré plus de 700.000 spectateurs.

Lire la suite

L'exploit du funambule de Quimper

L’exploit du funambule de Quimper [vidéo]

05/02/2012 – 13h30
QUIMPER(NOVOpress Breizh) – Hier après midi, sous les regards d’un millier de spectateurs, le funambule Mathieu Hibon a parcouru à trois reprises un câble – tendu à soixante mètres de hauteur – sur une distance de dix mètres entre les deux flèches de la cathédrale Saint-Corentin de Quimper (photo). Un moment de rêve au cœur de l’hiver.

L'exploit du funambule de QuimperPour cette démonstration, intitulée « La face sonore », qui était donnée dans le cadre de la première édition du festival de cirque d’hiver, Mathieu Hibon s’était adjoint deux musiciens qui ont créé un superbe accompagnement musical pendant la réalisation de ses traversées.

Modeste, le jeune funambule a déclaré, dans un entretien accordé au Télégramme, qu’« il ne s’agit pas d’un exploit sportif. Je vais essayer de prendre le temps de me balader entre les deux tours. Il s’agit d’ouvrir une parenthèse poétique, d’un appel à l’envie, l’espoir, la création».

Mathieu Hibon a déjà exercé ses talents dans plusieurs endroits : outre un haut fourneau en Moselle, les églises de Royan et de Thionville, la cathédrale de Chalon et la goélette Tara l’ont vu s’avancer sur un câble tendu à bonne hauteur. « Pour moi, le bâtiment a son importance. Cela m’intéresse de travailler sur l’architecture, de m’inscrire dans le paysage de la ville et de rendre ainsi hommage aux constructeurs mais aussi d’offrir un point de vue différent aux habitants » a-t-il précisé. Chapeau l’artiste.

Crédit photo : Tom dl, licence CC.

Pascal Légitimus sombre dans le politiquement correct

Pascal Légitimus sombre dans le politiquement correct

16/11/2011 – 08h00
PARIS (NOVOpress) –
A l’affiche depuis le 11 octobre dernier du Théâtre du Palace à Paris pour son premier spectacle intitulé Alone Man Show, Pascal Légitimus propose un spectacle très politiquement correct où il est question encore de racisme anti-noir, de traite négrière « qui a enrichi des ports comme Le Havre ou La Rochelle » et de métissage.

De mère arménienne et de père antillais, Pascal Légitimus (photo) aime rappeler ce proverbe africain durant son spectacle : « Si tu ne sais pas où tu vas, arrête-toi et regarde derrière toi ». Dans son cas, un déracinement qui lui fait perdre son humour. Celui qui faisait rire la France entière, quand, avec Les Inconnus, il croquait avec talent l’islamisation de la France dans une parodie de la série culte, Les envahisseurs.

Crédit photo : nicolas genin, via Flickr, licence CC.

[Exclusivité Novopress] Mathieu Madénian chahuté par des "fils de p…"

[Exclusivité Novopress] Mathieu Madénian chahuté par des « fils de p… »

06/10/2011 – 12h30
PARIS (NOVOpress) –
Après la polémique de la semaine dernière, suite aux propos tenus par le pseudo-comique Mathieu Madénian  – il avait affirmé dans l’émission de Jean-Marc Morandini sur Direct 8 que les électeurs de Marine Le Pen étaient des « fils de p… » –, il semblerait que certains « fils de p… » aient décidé d’aller assister hier soir à son spectacle sur les planches du théâtre de Trévise à Paris.

Inconnu du grand public il y a encore une semaine, ce dernier avait voulu faire le buzz, afin de s’attirer de nouveaux spectateurs avides de sensations politiquement correctes, en insultant les électeurs du Front National. Stratégie visiblement peu efficace, puisque seulement une soixantaine de spectateurs sont venus garnir les rangs du théâtre Trévise (d’une capacité de 300 places). Parmi eux, une dizaine de personnes, issues de différents courants de pensée mais révoltées par les propos tenus par Mathieu Madénian, dont les représentations sont désormais « accompagnées » d’une forte présence policière.

Maniant un humour standard bien maîtrisé et formaté, le comique a enchaîné les blagues sur divers sujets de la vie courante, la plupart ayant déjà été usées par ses pairs. Puis soudain, il s’est transformé en humoriste “corrosif” et “insolent” pour se livrer ensuite à des attaques gratuites et très conventionnelles de la religion catholique (Benoît XVI est un nazi, les prêtres sont des pédophiles…). Ce qui, il faut le souligner, a fait un bide même auprès de son public !

Pour réveiller le public, manifestement éteint par un spectacle soporifique et politiquement correct, il a alors demandé si des « fils de p… votant Marine Le Pen » étaient présents dans la salle.

Mal lui en a pris, puisque ce soir-là, plusieurs mains se sont levées et des voix se sont élevées aux quatre coins de la salle, afin de faire taire « l’humoriste ». Un lâcher de boules puantes est venu signifier la fin de ce “spectacle”.

[box class= »info »]Crédit photo : Novopress[/box]

Preston

[Kiosque étranger] Des combats d’enfants attirent les foules en Angleterre

20/09/2011 – 14h30
PRESTON (NOVOpress) –
Il est difficile d’imaginer des combats d’enfants, âgés de 9 et 8 ans, enfermés dans des cages au milieu d’un public d’adultes. Ces affrontements existent pourtant bel et bien et ils sont organisés au Greenlands Labour Club de Preston au Royaume Uni où ils attirent des foules d’amateurs issus des couches populaires anglaises.

Dans cet article paru dans le Daily Mail, le journaliste Jaya Narain présente les faits aussi objectivement que possible. Elle explique que les enfants sont accompagnés par leurs parents et qu’ils pratiquent ce sport de combat depuis l’âge de cinq ans.

Si la réaction des professionnels de la charité et de la bien-pensance est prévisible, ils sont résolument contre, cette pratique sportive, très spectaculaire, trouve peu de défenseurs.

Que des jeunes garçons aiment se battre les uns contre les autres est inscrit dans notre patrimoine génétique. Sans ce goût pour la violence, la pratique sportive en général n’existerait pas. Il suffit de regarder une école de rugby un samedi matin pour comprendre que la pratique de ce jeu fait appel au goût des jeunes enfants pour le combat en l’encadrant dans des règles et un esprit sportif rigoureux.

En revanche, l’exhibitionnisme associé à des combats d’enfants dans des cages est choquant comme peut l’être celui des combats de nains ou de femmes dans la boue. Les enfants ne sont pas à blâmer, mais plutôt ceux qui s’amusent en les regardant s’affronter derrière des barreaux.

[box] Photo : dans la ville de Preston. Crédit JohnnyEnglish, licence CC. [/box]

bertrand-cantat-nantes-violences-femmes

Nantes : Bertrand Cantat à l’affiche d’un spectacle sur les violences faites aux femmes

14/09/2011 – 17h30
NANTES (NOVOpress Breizh) –
« Le cycle des femmes : 3 histoires de Sophocle », le spectacle de Wadji Mouawad, va être joué au Grand T – la scène du conseil général de Loire-Atlantique – à Nantes du 17 au 25 septembre. Avec à l’affiche Bertrand Cantat, l’ex-chanteur du groupe Noir Désir. Une présence jugée pour le moins inopportune dans un spectacle qui prétend dénoncer la violence faite aux femmes.

Écrivain québécois d’origine libanaise, Wadji Mouawad  a créé ce spectacle au Canada en avril dernier, faisant appel à Bertrand Cantat et Pascal Humbert pour la composition musicale. Il avait également demandé à Bertrand Cantat de tenir un rôle dans le chœur. Une vive polémique s’était développée à cette occasion, reprise en France en juillet lors du festival d’Avignon, Jean-Louis Trintignant annonçant qu’il refuserait de venir jouer au festival si le meurtrier de sa fille s’y trouvait. Ce dernier avait finalement renoncé à sa participation.

Programmation du Grand T

Programmation du Grand T

Cette affaire n’a manifestement pas découragé la directrice du Grand T, ni les élus socialistes et verts du Conseil général. Il est vrai que le frère de Bertrand Cantat, Xavier, est un membre reconnu d’EELV. Mettre en scène Cantat dans un spectacle basé sur trois pièces de Sophocle, trois histoires dans lesquelles la femme conteste la violence des hommes (Antigone, Électre et Les Trachiniennes), il fallait oser. Certains diront qu’il trouve là un rôle sur mesure, qui lui va, si l’on ose dire, comme un gant.

Le spectacle, avec un humour (?) que les féministes apprécieront, est en outre illustré par une affiche (ci-contre) qui représente des femmes défigurées – comme le sont celles qui ont reçu des coups. Choquer à tout prix : tel semble être la volonté de Madame Blondeau qui a pris cette année ses fonctions à la tête du Grant T. Un petit scandale, une bonne polémique, rien de tel pour faire parler de soi. À tout prix. Même à celui de la mémoire de Marie Trintignant.

Célèbre, du temps de Noir Désir, pour ses prises de position en faveur de l’immigration, Bertrand Cantat aura trouvé les limites de son engagement en faveur des droits de l’Homme un soir de juillet 2003, à Vilnius, sur les bords de la Baltique. « Il ne faut pas déshonorer la loi qu’imposent les dieux ». Cette leçon de l’Antigone de Sophocle, Catherine Blondeau, directrice du Grand T, agrégée de lettres modernes et docteur en littérature, serait bien inspirée de la méditer.