Tag Archives: Saint-Valentin

Campagne contre l’échange de dons entre amoureux à la Saint Valentin, qualifiée de « fête chrétienne » par les islamistes

Campagne contre l’échange de dons entre amoureux à la Saint Valentin, qualifiée de « fête chrétienne » par les islamistes

15/02/2014 – via fides.org Mossoul (Agence Fides) – Certains négociants de Mossoul, qui exposaient des cadeaux et gadgets à l’occasion de la Saint Valentin, ont été contraints à se plier aux menaces de groupes armés qui les ont « invités » à remettre au dépôt leur marchandise, constituée en grande partie par des cœurs clinquants et des oursons rouges. C’est ce qu’a confirmé à l’Agence Ankawa.com le commerçant Majed Ibrahim, propriétaire d’une boutique de souvenirs sise dans la zone de l’Université. Le motif déclaré de l’ostracisme vis-à-vis de la journée célébrée par les fiancés du monde entier est son lien avec la fête chrétienne de Saint Valentin de Terni, Evêque et martyr, ayant vécu au III° siècle et vénéré comme Saint tant par l’Eglise catholique que par les Églises d’Orient comme patron des amoureux et protecteur des épileptiques. Selon des témoignages reportés par l’Agence, un certain nombre de prédicateurs auraient également exprimé des admonitions publiques dans les mosquées contre une fête qui avait enregistré au cours de ces dernières années une prise croissante chez les jeunes arabes, quelle que soit leur appartenance religieuse. (GV) (Agence Fides 14/02/2014)

Crédit photo : ebesan2000 via Flickr (cc)

Affaire du Subway d'Angers : bienvenue dans le meilleur des mondes

Affaire du Subway d’Angers : bienvenue dans le meilleur des mondes

23/02/2013 – 14h00
ANGERS (NOVOpress) — L’affaire du Subway d’Angers, accusé de pratiques homophobes et discriminatoires, démontre l’atmosphère irrespirable de chasse aux sorcières qui règne dans la « Hollandie » à l’encontre de tous ceux qui osent émettre une opinion inverse au discours dominant.

Les faits au départ sont totalement insignifiants et le patron du Subway du quartier Saint-Serge d’Angers ne s’attendait certainement pas à subir un tel ouragan. D’origine suisse, et visiblement peu au fait du climat de terrorisme intellectuel et moral qui règne aujourd’hui en France, le commerçant placardait à l’occasion de la Saint-Valentin une affichette à l’entrée de son restaurant annonçant : « Saint-Valentin, Jeudi 14 Février, Fête des amoureux, Pour les couples (H/F), 2 menus 30 cm : 14 € ». Un astérisque, après la mention (H/F), renvoyait à une note en bas de l’affiche indiquant : « Discrimination (?) : Non, la loi de mariage pour tous a avancé, mais n’est pas encore ratifiée par le Sénat. Jusque là j’utilise la loi de la liberté d’expression » (sic).

Lire la suite