Tag Archives: ribéry

8547-Chard

Prime d’éthique spéciale racaille !

16/02/2016 – SOCIÉTÉ (Présent 8547)

Non seulement ils gagnent des millions d’euros de salaire même s’ils sont devenus à des périodes régulières des sortes d’intermittents du spectacle milliardaires qui n’en foutent pas une dans les cages, mais en plus ils touchent des primes « d’éthique ».
8574P1
C’est la belle affaire Serge Aurier (voir Présent d’hier) qui rappelle l’existence de « primes d’éthique » au PSG comme dans d’autres clubs français. En effet le joueur franco-ivoirien venu du 93 va la perdre cette année, le pauvre chéri, pour avoir insulté son coach. Elle s’élève à 160 000 euros pour l’année. Cinq ou six ans de salaire d’un travailleur lambda. Et encore si Aurier était titulaire, elle serait de 40 000 euros par mois.

Une prime spécialement adaptée aux mœurs de racaille puisqu’elle récompense financièrement les joueurs quand ils ont un comportement… normal. C’est-à-dire quand ils arrivent à l’heure, n’insultent pas le coach, n’organisent pas de grève en pleine Coupe du Monde, ne font pas de doigt d’honneur, n’agressent pas les journalistes ou les supporters ou ne crachent pas sur le club qui les entraîne… S’ils respectent ces « codes » occidentaux de bonne conduite en société, les joueurs touchent la « prime d’éthique » qui vient gonfler encore leurs revenus et leurs autres primes. Il faut les payer pour les tenir. Précision utile : la « prime d’éthique » implique « l’absence publique de toute propagande politique ou religieuse qui pourrait nuire à l’image et l’unité du club ». Publique… Parce que dans les vestiaires et les cantines c’est autre chose.

« La prime d’éthique s’est intensifiée dans les clubs. Ça entre dans les usages », précise Philippe Piat, président de la FIFpro. Claude Michy, le président du Clermont Foot, avait déclaré pour sa part qu’il voulait « inciter les joueurs à rester exemplaires, mais aussi montrer qu’ils sont bien élevés ».
Pour démontrer cela, tout à fait artificiellement, il faut mettre le paquet. Et encore ça ne marche pas ! Malgré la prime (ou plutôt à cause de, car c’est un système totalement pervers, la Charte du football professionnel permet déjà de sanctionner les mauvais comportements) les mœurs de voyous des footballeurs et la multiplication des faits communautaristes font de plus en plus régulièrement la une.

Caroline Parmentier

8546-Chard

Black, Black, Beur

15/02/2016 – SOCIÉTÉ (Présent 8546)

Voilà ce que c’est de vouloir à tout prix recruter en priorité des racailles de cité. Comme à la RATP, ils recueillent les fruits de leur discrimination positive. Ils l’ont voulu leur équipe Black, Black, Beur. Ils l’ont. De quoi se plaignent-ils ?
8546P1
Après, comment s’étonner ou se scandaliser si l’entraîneur Blanc (on n’a pas idée de s’appeler Blanc) se fait insulter ? Traiter de « fiotte » sur une vidéo qui fait le tour du monde par le joueur musulman franco-ivoirien Serge Aurier qui lui doit tout. Laurent Blanc est responsable de son recrutement par les dirigeants du PSG et a fait du caïd venu de Sevran en Seine-Saint-Denis un titulaire en puissance, un gamin pourri gâté de 23 ans qui gagne des dizaines de millions d’euros.

Dans un chat vidéo en direct, Serge Aurier qui fume la chicha avec son pote Mamadou Doucouré, se lâche, tout content de lui, insultant également ses co-équipiers :
Question : « Laurent Blanc, il fait souvent la folle ou pas ? » Réponse : « C’est une fiotte ! » Question : « Blanc, il suce Zlatan ou pas ? » Réponse : « Il lui prend les couilles mon frère, il prend tout cousin ! »
Suit toute une série d’insultes racistes et homophobes, mais quand c’est chez les joueurs de foot musulmans ça ne pose pas de problèmes. Ça fait partie de la culture et des mœurs.

On se souvient de la réaction du sympathique Serge Aurier le soir des attentats du 13 novembre à Paris. Il avait tenu à exprimer son soutien aux… musulmans. « Ceux qui utilisent le nom d’Allah pour ce genre de tragédies ne sont pas de notre planète. Le terrorisme n’est pas la religion !!! Ne pas tout mélanger !!! »

Le 22 juillet dernier dans une vidéo, le PSG (qui appartient entièrement au Qatar) avait tenu à souhaiter un « Aïd Moubarak » aux supporters musulmans à l’occasion de la fin du ramadan. L’un après l’autre, quatre joueurs du Paris Saint-Germain, Kevin Trapp, Lucas Moura, Grégory Van der Wiel puis Serge Aurier avaient prononcé la formule en arabe.

Comme toute cette génération de footballeurs aux codes « racaille » incarnée par les Nasri, Ben Arfa, et autres Benzema indifférents voire hostiles à une France à laquelle ils se sentent étrangers, Serge Aurier est le pur produit d’un football professionnel français désormais de plus en plus islamisé à tous les étages, des centres de formation aux vestiaires de ligues 1, sans oublier les prières de Ribéry ou d’Anelka et les repas halal dans les équipes de France.

Caroline Parmentier

Les Français rejettent massivement Franck Ribéry

Les Français rejettent massivement Franck Ribéry

26/09/2013 – 11h00
MUNICH (NOVOpress) –
Franck Ribéry gagnera peut-être le Ballon d’or dans quelques mois. Néanmoins, les Français ne le supportent toujours pas. A leurs yeux, il demeure le personnage infréquentable de l’affaire Zahia, dont le procès se tiendra du 20 au 23 janvier 2014. Surtout, il incarne ce personnage bas du front, gagné par la culture racaille au cœur des Bleus ayant éclaté au grand jour lors du scandale de Knysna à la Coupe du monde 2010 de football en Afrique du Sud.

Pour preuve, le dernier sondage effectué par France Football. 29% seulement des sondés ont une image positive de l’ex-joueur de l’Olympique de Marseille, pathétique représentant des mutins de Knysna. A la question : « Franck Ribéry a été impliqué dans la grève de l’équipe de France lors de la Coupe du Monde 2010 en Afrique du Sud. Diriez-vous que le Franck Ribéry d’aujourd’hui a fait oublier le Franck Ribéry de 2010 ? ». Ils sont 69% à répondre « non ». Les Français n’ont pas la mémoire courte avec les « caïds » qui déshonorent les Tricolores depuis si longtemps.

Crédit photo : DirkVorderstraße via Flickr (cc).

Affaire M’Vila et Mavinga : Frédéric Antonetti baisse sa culotte

Affaire M’Vila et Mavinga : Frédéric Antonetti baisse sa culotte

30/10/2012 –  08h00
RENNES (NOVOpress) –
Attitude ferme, mercredi dernier, de Frédéric Antonetti : le coach du Stade Rennais (photo) avait évoqué publiquement sa volonté de se passer de ses deux joueurs, Yann M’Vila et Chris Mavinga, « jusqu’au 30 mai prochain », afin de les punir de s’être rendus en discothèque à Paris entre les deux matches du barrage qualificatif pour l’Euro 2013 Espoirs contre la Norvège. Une fermeté de courte durée : l’entraîneur des Rouge et Noir les a réintégrés hier dans l’effectif !

Lire la suite

2669115342_1

Franck Ribery ouvre un bar à chicha et sans alcool à Boulogne-sur-Mer

02/01/2011 – 12h00
BOULOGNE SUR MER (NOVOpress) –
Franck Ribery semble prendre le chemin typique du nouveau converti à l’islam, toujours plus revendicatif et expressif concernant sa nouvelle religion. Après s’être marié à une musulmane, après avoir appelé son fils par le même prénom que le fils de Mumar Kadhafi, « Le glaive de l’Islam », voilà qu’il a décidé, dans sa ville d’origine, Boulogne-sur-Mer, d’ouvrir un bar « sans alcool » avec possibilité d’y fumer « la chicha » (il faut rappeler que l’ensemble des bars à chicha en France sont soumis à la loi sur le tabac dans les lieux publics, ce qui ne semble provoquer aucun contrôle de la part des autorités, qui font preuve d’un peu plus de zèle quand il s’agit de contrôler les petits « troquets » à la française). Autant dire un bar à destination d’une certaine population, qui ne consomme pas d’alcool et qui fume ce mélange à base de tabac et d’arômes . L’enseigne, qui vient tout juste d’ouvrir, est nommée « O-Shahiz » en hommage aux deux filles des époux Ribery.

Dans la commune, l’ouverture de ce bar, situé dans un quartier connu pour être un lieu quotidien de prostitution (le syndrome Zahia ? )  ne fait pas que des heureux. Franck Ribery semble ainsi confirmer son statut de « sportif le plus agaçant » de l’année 2011. « Pourquoi vient-il se faire de la publicité chez nous, de surcroit en imposant ses normes religieuses?« , s’interroge Patrick, un habitant de la rue Nationale. D’autres, comme Guyslaine, jointe par téléphone, sont plus remontés encore : « Franck Ribery, c’est un enfant du pays : mais on ne sait pas quelle mouche l’a piqué depuis sa conversion à l’islam. Pourquoi ne va il pas ouvrir un bar en Algérie, puisque c’est un pays et des traditions qu’il semble désormais mieux apprécié que la France et que la région qui l’a vu naître ?  »

La question est de savoir si désormais, Franck Ribery se montrera capable de gérer une activité économique, un métier difficile qui demande autrement plus de compétences que celles de savoir taper dans un ballon de football.

Crédit photo : DR

Tout sur "la face cachée" de Ribéry

Tout sur la face cachée de Ribéry

« La face cachée de Franck Ribéry »26/09/2011 – 14h30
PARIS (NOVOpress) –
Jeudi prochain, Gilles Verdez et Matthieu Suc promettent des révélations explosives dans un livre (ci-contre) sur « La face cachée de Franck Ribéry ». La fiche de présentation de cet ouvrage, évoque des « révélations sur ses mauvaises fréquentations, ses coups fourrés, la vérité sur ses relations avec Gourcuff… » Les deux journalistes avancent également des « témoignages exclusifs de personnes impliquées dans ses affaires de mœurs ».

Retour sur un parcours très chaotique. A partir de 2006, Franck Ribéry s’islamise sous l’influence de sa belle-famille marocaine. Début 2009, son ancien agent, Bruno Heiderscheid, brosse déjà un portrait peu reluisant de l’attaquant, en confiant à un journal luxembourgeois : « Ribéry se plaît à tromper les gens, en exhibant sa religion musulmane, en priant publiquement avant chaque match devant les caméras de télévision alors qu’il mène une véritable double-vie en fréquentant régulièrement des filles dans des relations extraconjugales » .

Un an plus tard, éclate le scandale Zahia : soupçonné de proxénétisme, Franck Ribéry fait couler beaucoup d’encre avant le lancement du Mondial 2010. Le 29 avril, Paris Match s’intéresse aux amis de Bilal Yusuf Mohammed (son nouveau prénom musulman). « Certains ressemblent à des chanteurs de gangsta rap », relate l’hebdomadaire. Pendant la Coupe du monde sud-africaine, Franck Ribéry fait partie des « caïds » à l’origine du plus grand scandale de l’histoire du football français. Suite à ce fiasco, les Français retiendront cette image grotesque d’un Ribéry venant verser des larmes de crocodile en tongs sur le plateau de Téléfoot. Le natif de Boulogne-sur-Mer a tout faux.

A partir de ce moment, le divorce est consommé avec les Français. Le joueur du Bayern Munich est systématiquement sifflé par le public tricolore. Il refuse alors les interviews en français… Après ses blessures à répétition à Munich, ses aventures extraconjugales et des prestations transparentes chez les Bleus, Ribéry revient au cœur de l’actualité en juillet dernier. L’ex-joueur de l’OM se présente alors comme l’égal de Lionel Messi… le meilleur joueur du monde ! Il y a quelques jours, nouvelle provocation : il révèle le nouveau prénom de son premier fils : « Le glaive de l’islam ». Décidément, Bilal Yusuf Mohammed fait tout pour se mettre à dos les Français.

Franck Ribéry 2- 500p

Avec son fils, « Le glaive de l’Islam », Ribéry croise de nouveau le fer avec les Français

24/09/2011 – 13h30
MUNICH (NOVOpress) –
Franck Ribéry vient d’avoir un fils. Le joueur du Bayern Munich a décidé de l’appeler Seif el Islam, prénom qui signifie « Le glaive de l’islam » en arabe. C’est aussi le même nom que l’un des fils de Mouammar Kadhafi.

L’ex-petit ami de Zahia, la prostituée de luxe au cœur d’un énorme scandale chez les Bleus en 2010, a été islamisé en 2006, après s’être marié quatre ans plus tôt avec son actuelle femme Wahiba. L’appellation islamique du joueur de football est d’ailleurs Bilal Yusuf Mohammed.

Alors que son épouse était enceinte, Franck Ribéry avait déjà annoncé sa volonté de donner un prénom musulman à son fils. Ses deux autres enfants portent également des prénoms étrangers à l’histoire de la France : Hiziya et Shahinez. On imagine les remous si une star du ballon rond tricolore osait appeler son fils : « Le glaive du christianisme »… En tout cas, pas sûr que l’initiative guerrière de Ribéry le rapproche du cœur des Français après ses multiples frasques de l’année dernière.

Le fils de Franck Ribéry s’appellera "Seïf El Islam"

Le fils de Franck Ribéry s’appellera « Seïf El Islam »

22/09/11 – 20h30
PARIS (NOVOpress)
– Hommage au « Guide » libyen déchu, simple coïncidence ou communion islamique dépassant frontières et continents ?

Quoiqu’il en soit, le nouveau-né du couple Franck Ribéry et Wahiba, venu au monde le 16 septembre dernier, se prénommera « Seïf El Islam » comme le fil préféré du colonel Mouammar Khadafi

C’est au cours d’une interview accordée au site allemand TZ Online que Franck Ribéry a révélé le prénom de son fils: « Seïf el Islam », le « glaive de l’Islam » en arabe.

Un prénom qui fleure bon la France et l’amour de ses traditions pour le fils de l’attaquant de l’équipe nationale et ex-amant de la sulfureuse Zahia.