Tag Archives: relocalisation

Le gouvernement britannique favorise les relocalisations

Le gouvernement britannique favorise les relocalisations

23/04/204 – LONDRES (NOVOpress)
Depuis 2012 la France est dotée d’un ministère du redressement productif, animé par le « dynamique » Arnaud Montebourg, qui s’était fait le porte parole du Made In France lors de la campagne des primaires socialistes.

Alors que les résultats se font attendre, de l’autre côté de la Manche, les Anglais ont mis en place certaines pratiques pouvant faire référence à la ligne que les Identitaires martèlent depuis plusieurs années maintenant : ANTI MONDIAL / PRO LOCAL. Notamment les relocalisations.

En effet, le secrétaire d’Etat au Commerce Vince Cable (photo) a lancé une cinquième campagne d’investissement de 100 millions de livres pour favoriser le rapatriement de la production au pays. Ces fonds sont administrés par l’AMSCI (Advanced Manufacturing Suppy Chain Initiavie). Lors de la quatrième campagne menée conjointement entre le gouvernement anglais et cette entité, les fonds avaient permis de soutenir pas moins de 44 projets impliquant 180 entreprises, dont l’objectif était de permettre à l’industrie et aux entreprises de la logistique de relocaliser une partie de leurs productions, afin de soutenir la reprise économique anglaise.

Lire la suite

[vidéo] « H&M = Esclavagistes » : un nouveau magasin pris pour cible à Lille

08/02/2014 – LILLE (NOVOpress) – Après Paris, Saint-Laurent du Var et Lyon, c’est au tour du magasin H&M de Lille d’avoir été la cible du collectif « H&M esclavagistes« , initiative des identitaires, qui entend dénoncer les pratiques pour le moins scandaleuses de la multinationale. H&M est en effet pointé du doigt pour sa politique de délocalisations : après avoir déplacé ses unités de production de l’Europe vers la Chine, c’est désormais en Éthiopie, où l’esclavage se pratique toujours au 21ème siècle, qu’H&M fabrique ses vêtements…
Sur le même thème les identitaires allemands ont manifesté fin janvier dans et devant le H&M de Berlin.

Selon les responsables de cette opération, le salaire des ouvriers chinois est encore trop cher, celui d’ouvriers européens n’en parlons pas, c’est donc à des esclaves d’Éthiopie que revient la charge de fabriquer les vêtements qui seront portés demain par les chômeurs d’Europe. « H&M esclavagistes » appelle à engager un véritable processus de démondialisation s’appuyant à la fois sur la relocalisation des activités humaines et le protectionnisme économique. Une pétition est en ligne pour soutenir cette initiative.

Publié le
« H&M esclavagiste » : un nouveau magasin pris pour cible, à Lyon cette fois

« H&M esclavagiste » : un nouveau magasin pris pour cible, à Lyon cette fois [MàJ]

18/01/2014 – 16h00
LYON (NOVOpress) –
Le samedi 11 janvier dernier, une vingtaine de militants du Bloc Identitaire Lyon et de Génération Identitaire ont investi pacifiquement un magasin H&M rue de la République au centre de Lyon. Répartis dans les rayons en brandissant des pancartes aux slogans variés (“H&M = esclavagistes”, “Soldes pas chers grâce aux esclaves éthiopiens” etc.), et distribuant des tracts aux clients en scandant des slogans malgré les vigiles, les Identitaires ont ainsi voulu relayer la campagne “H&M esclavagistes”.
Une vidéo relatant cette action des Identitaires lyonnais vient d’être réalisée

Lire la suite

Nouvel ouvrage collectif des éditions IDées "Anti-mondial Pro-local"

Nouvel ouvrage collectif des éditions IDées : « Anti-mondial Pro-local »

24/07/2013 – 09h30
PARIS (NOVOpress) –
Les éditions Idées viennent de sortir un ouvrage collectif consacré au localisme et à la relocalisation des activités : « Anti-mondial Pro-local ». Y ont contribué Philippe Vardon, Jean-David Cattin, Alban Ferrari et Julien Langella. Comme stipulé sur la page de présentation du livre sur le site des éditions Idées : « Si le mondialisme, idéologie à laquelle tous nos gouvernants de droite comme de gauche ont fait allégeance, ne connaît que la poursuite du profit maximal, le localisme renoue avec les notions d’enracinement et d’équilibre. Les textes rassemblés dans ce recueil évoquent la logique localiste sous l’angle économique, écologique, culturel, et démocratique. » Novopress vous propose comme bonnes feuilles l’introduction rédigée par Arnaud Naudin, le rédacteur en chef de NOVOpress.

Lire la suite

[lu sur le Net] “Relocaliser de Chine en France prend tout son sens”

[Lu sur le net] “Relocaliser de Chine en France prend tout son sens”

04/08/2012 — 11h00
BEIJING (via Libération) — Au vu du succès considérable de son entreprise en Chine, rien ne semblait prédestiner Jean-Charles Viancin à s’orienter vers une « relocalisation » en France. Couvert de dettes après l’échec de sa PME en France, il s’installe voilà trois ans en Chine, à Dongguan, dans la province du Guangdong, où il épouse une Chinoise. Avec le soutien d’un investisseur français, le jeune entrepreneur de 28 ans y prend la tête de Super Silicone, une usine de fabrication de moules de pâtisserie. Grâce au silicone qui n’attache pas à la cuisson, le Français fait fortune. Son entreprise de 300 ouvriers a enregistré en 2011 un chiffre d’affaires de 10 millions d’euros, qu’il espère voir encore grandir cette année, grâce aux 70% de parts de marché qu’il possède désormais en France et au Japon.

Lire la suite

Méridien Zéro ce dimanche à 23 heures : "Relocalisons"

Méridien Zéro ce dimanche à 23 heures : « Relocalisons »

29/07/2012 — 19h30
PARIS (NOVOpress) —
Méridien Zéro reçoit ce dimanche Arnaud Naudin, secrétaire de rédaction de Novopress, pour évoquer avec lui la relocalisation dans ses données techniques et ses objectifs politiques. Emission animée par Wilsdorf et Jean-Louis Roumégace.

Cette émission est la dernière de la saison. A partir de la semaine prochaine, Méridien Zéro entame la pause estivale. Les émissions reprennent le dimanche 2 septembre. Mais d’ici là, les auditeurs ne resteront pas orphelins, car durant les quatre dimanches d’août seront diffusées les émissions les plus populaires et les plus symboliques de la saison écoulée.

Méridien Zéro tient également à saluer les nombreux et généreux donateurs ayant favorablement répondu à son appel : « A tous, merci de votre effort ! La campagne de dons reste ouverte jusqu’à la rentrée, alors n’hésitez plus et soutenez la voix pirate ! »

À écouter sur le site http://meridienzero.hautetfort.com/

Naissance de l’association « la Fabrique d’à côté »

Naissance de l’association « la Fabrique d’à côté »

02/05/12 – 13h45
PARIS (NOVOpress)
– C’est à l’occasion de la fête du 1er mai qu’a été lancé l’association de « consommateurs citoyens », « la Fabrique d’à côté ».

Prolongement du site internet « la Fabrique hexagonale », née au printemps 2008 pour valoriser les entreprises qui fabriquent en France, l’association à pour but de fédérer les dizaines de milliers de consommateurs qui, par leurs achats, soutiennent des entreprises nationales et l’économie locale.

Naissance de l’association « la Fabrique d’à côté »Prenant acte, qu’il n’y a « pas d’économie locale sans entreprises, mais pas davantage d’entreprises sans acheteurs » l’association vise notamment, à ce que les promesses de la campagne présidentielle 2012 concernant le « made in France » et l’économie de proximité ne restent pas sans lendemain.

Pour plus de renseignements: http://www.lafabriquehexagonale.com

Crédit photo Cleraly Ambigous via Flickr (CC).
Relocalisation industrielle : le futur Trafic Renault sera fabriqué en Normandie

Relocalisation industrielle : le futur Trafic Renault sera fabriqué en Normandie

11/10/2011 – 15h00
SANDOUVILLE (NOVOPress) – C’est Carlos Tavares, numéro 2 du groupe Renault, qui l’a annoncé. Le futur Trafic Renault (le véhicule utilitaire de la marque française) sera désormais fabriqué dans l’usine normande de Sandouville. L’usine fabrique déjà les véhicules Espace et Laguna de la marque au losange.

Et ce à partir de 2014, le montant de l’opération est de 230 millions d’euros. Auparavant, le Trafic Renault était conçu dans les usines espagnoles et britanniques du groupe. Avec ce projet, Renault fera fabriquer 100% de ces véhicules utilitaires dans l’Hexagone.

[box class= »info »]Photo : usine Renault de Sandouville/Tour2Piste News.[/box]

Les Identitaires aiguillons de la campagne présidentielle ?

Les Identitaires aiguillons de la campagne présidentielle ?

03/10/2011 – 17h30
PARIS (NOVOpress) –
Après Arnaud Montebourg et sa lutte pour la démondialisation, les candidats à la primaire socialiste pour l’élection présidentielle de 2012 s’inspireraient-ils des Identitaires ? Derrière cette question un peu osée, c’est le sentiment que l’on peut avoir à la suite des déclarations de Martine Aubry en faveur de la relocalisation des activités industrielles.

Dans un communiqué, le Bloc Identitaire souligne que « Martine Aubry s’est livrée à un vibrant plaidoyer pour la relocalisation de l’industrie et de l’économie. Une logique qui ne peut qu’aboutir aussi à la relocalisation des hommes, que les identitaires eux n’ont pas de pudeur à exprimer. Après un autre candidat à la primaire socialiste, Arnaud Montebourg, et sa défense de la démondialisation, voici que c’est désormais Martine Aubry qui vient se rallier aux positions notamment défendues et proposées par les Identitaires. Une attitude tranchant nettement avec sa soumission au politiquement correct sur bien d’autres sujets… »

Le Bloc Identitaire indique: « Qu’ils se situent comme aiguillon ou comme avant-garde, ou qu’ils expriment simplement les solutions de bon sens qui devraient s’imposer à tous, il n’en reste pas moins que les Identitaires continuent de montrer la voie à une part de plus en plus importante de la classe politique française. Loin de nous enfermer dans une logique groupusculaire ou sectaire, nous nous en félicitons bien au contraire. »

D’autant que, selon ce communiqué, « ceux qui pensent que l’action et l’influence des Identitaires se limiteraient à la seule question de l’islamisation ont été à nouveau détrompés ».

D’où l’interrogation de notre confrère Nouvelles de France, qui se demande si les Identitaires ne cherchent pas à influencer la primaire socialiste.

A noter que notre confrère a réalisé un entretien vidéo avec Philippe Vardon.

Identarisation des esprits : Eva Joly prône la relocalisation des industries

Identarisation des esprits : Eva Joly prône la relocalisation des industries

22/08/2011 08h30
PARIS (NOVOpress) – Les Identitaires deviennent-ils la boîte à idées d’une partie de la gauche française ? Derrière cette question iconoclaste apparaît une évolution des discours et des valeurs de cette gauche qui va dans le sens du combat des Identitaires. Notamment autour de la question de la relocalisation des activités économiques. Après le soutien des militants du Projet Apache à la candidature d’Arnaud Montebourg à la primaire socialiste, c’est au tour d’Eva Joly, la candidate écolo, de prôner la relocalisation des industries.

C’est ce qui ressort du discours qu’elle a prononcé avant-hier lors de la côture des Journées d’été d’Europe Ecologie – Les Verts à Clermont-Ferrand. Certes, même s’ils militent pour la défense de l’environnement et la relocalisation, les Identitaires ne partagent pas tous les délirs des Verts quant à l’immigration.

Cela risque cependant d’alimenter les articles de dénonciation de Paul Ariès dans les colonnes de la Décroissance, où ce petit flic de la décroissance passe son temps à combattre les Identitaires leur déniant toute légitimité sur ce thème. Dernier exemple en date, un article intitulé “Les identiverts ? Non merci!”

Alimentation : 1/3 de la production mondiale gaspillée

Alimentation : 1/3 de la production mondiale gaspillée

21/08/11 – 13h30
PARIS (NOVOpress)
– Alors que les prix des denrées alimentaires ne cessent de flamber et que se multiplient les famines meurtrières, 1 un sondage de la FAO (Food and Agriculture Organization) révèle que jamais le gaspillage alimentaire n’a été si important.

Selon l’organisme international, ce gaspillage fait perdre 1,3 milliard de tonnes de produits alimentaires, soit 1/3 de la production alimentaire mondiale.

Face à ce terrible constat et contrairement aux multinationales de l’agro-alimentaire qui militent en faveur d’une agriculture toujours plus intensive et plus chimique avec un recours croissant aux OGM pour augmenter la productivité, la conclusion de la FAO est sans appel : « Il est aujourd’hui plus rentable de réduire le gaspillage de nourriture que d’accroître la production agricole pour nourrir une population mondiale croissante. »