Tag Archives: rebelles

Syrie : une opposition à Bachar El Assad de plus en plus cacophonique

Syrie : une opposition à Bachar El Assad de plus en plus cacophonique

24/01/2014 – 15h00
PARIS (NOVOpress via Kiosque Courtois) – Une ONG a affirmé hier que les combats entre rebelle et jihadistes avaient fait près de 1400 morts en 20 jours de combats. En effet selon l’Observatoire syrien des droits de l’Homme, les combats qui opposent depuis vingt jours des rebelles, en majorité islamistes, et les jihadistes de l’Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL) (son drapeau en Une) ont fait 1400 tués. Plusieurs coalitions de rebelles syriens, excédés par les exactions des jihadistes de l’EIIL et leur volonté d’hégémonie, ont retourné leurs armes début janvier contre ce groupe lié à Al-Qaïda, dans les zones contrôlées par la rébellion dans le nord de la Syrie. Dans un message audio mis en ligne hier, le chef d’Al-Qaïda, Ayman al-Zawahiri, a appelé les jihadistes à cesser immédiatement leurs combats fratricides en Syrie.

Islamistes, jihadistes, Al Qaida, miliciens kurdes… Où sont passés les gentils rebelles simplement épris de liberté que la grande presse nous présentait il y a encore quelques mois ?

Lire la suite

Des opposants à Assad menacent de mort ceux qui participeront à la conférence de Genève 2

Des opposants à Assad menacent de mort ceux qui participeront à la conférence de Genève 2

30/10/2013 – 08h00
(NOVOpress/Bulletin de réinformation) –
Une vingtaine d’importants groupes rebelles ne participeront pas à la conférence de Genève 2 et menacent même ceux qui dans l’opposition voudraient participer à la conférence, laissant clairement entendre qu’ils seront exécutés.

Chronique du Choc des civilisations, par Aymeric Chauprade

Chronique du Choc des civilisations, par Aymeric Chauprade

La tenue de cette conférence a été demandée par la Russie et les États-Unis. Son objectif est d’assurer une solution politique à la guerre civile qui fait rage en Syrie, comme le préconisait la Russie. Elle doit réunir les opposants à l’État Syrien ainsi que le gouvernement. Les pourparlers permettraient alors un apaisement du conflit, évitant ainsi de nouvelles violences. Cependant, les rebelles syriens avaient exigé la déposition du président Bachar el-Assad. Mais samedi une partie de l’opposition va encore plus loin.

Lire la suite

Syrie : Hollande va faire livrer des armes aux rebelles, pourtant majoritairement acquis à l’islamisme radical

Syrie : Hollande va faire livrer des armes aux rebelles, pourtant acquis à l’islamisme radical

22/09/2013 – 09h00
PARIS (NOVOpress via Kiosque courtois) –
François Hollande a réaffirmé jeudi à Bamako que la France livrerait des armes à l’Armée syrienne libre « dans un cadre contrôlé » et « élargi avec un ensemble de pays ». François Hollande a réaffirmé son soutien à l’opposition syrienne, qualifiée de « démocratique » dans une déclaration établie avec les représentants diplomatiques de pays aussi « démocratiques » que l’Arabie saoudite,  la Jordanie et les émirats Arabes unis.

Lire la suite

Carla del Ponte estime que près de la moitié des rebelles syriens sont des djihadistes

Carla del Ponte estime que près de la moitié des rebelles syriens sont des djihadistes

20/09/2013 – 11h00
DAMAS (NOVOpress via Le Bulletin de réinformation) – Dans une interview donnée mardi au Point, Carla del Ponte (ci-dessus), auteur d’un rapport pour l’ONU sur les exactions en Syrie, a bouleversé un certain nombre d’idées reçues. Estimant qu’aussi bien le régime de Bachar al‑Assad que les rebelles qui le combattent étaient coupables de crimes de guerre, elle a indiqué que les djihadistes représentaient « la moitié, peut‑être davantage, des combattants de l’opposition ».

Lire la suite

Syrie : nouveau massacre perpétré par les islamistes

Syrie : nouveau massacre perpétré par les islamistes

07/09/2013 – 08h00
DAMAS
(NOVOpress) – Le New York Times vient de mettre en ligne en ligne une vidéo montrant des terroristes en train d’exécuter sept prisonniers de l’armée syrienne. Les victimes ont d’abord été humiliées : agenouillées et torses nus, leur front touche la terre. Leur dos est couvert d’ecchymoses et de blessures. Des rebelles syriens se tiennent debout, pointant leur arme sur elles. Les bourreaux attendent le feu vert de leur chef qui récite une prose islamique : «  Pendant 50 ans, ils ont été des compagnons de la corruption. Nous jurons sur le Seigneur Tout-Puissant, que telle est notre promesse : nous nous vengerons  ».

Une fois les propos terminés, l’islamiste tire sur le premier prisonnier, à l’arrière de la tête, l’abattant sur le coup. Ses compagnons font ensuite de même sur les autres prisonniers.

Lire la suite

Les Syriens vivent sous la terreur des « rebelles » ! Manuel Ochsenreiter, reporter

Les Syriens vivent sous la terreur des « rebelles » ! Manuel Ochsenreiter, reporter

Manuel Ochsenreiter est reporter et rédacteur en chef du mensuel « Zuerst ! » (« D’abord ! ») qui se définit comme « le magazine des intérêts allemands ». On pourrait classer ce journal quelque part entre « Minute », « Valeurs actuelles » et « Éléments ». Il a effectué cette année plusieurs reportages en Syrie (à gauche sur la photo en Une). Revenant de Damas quelques jours avant les accusations d’attaque chimique par le régime de Bachar El-Assad, il nous livre un témoignage particulièrement intéressant. Et Manuel Ochsenreiter n’a manifestement pas vu les mêmes choses que nos nombreux confrères qui savent tout… sans y avoir mis un pied.

Lire la suite

Egypte : chute de « l’islam politique » pour Bachar al Assad

Egypte : chute de « l’islam politique » pour Bachar al Assad

05/07/2013 – 08h00
DAMAS (NOVOpress) –
Le président syrien Bachar al Assad, combattu par les rebelles islamistes depuis plus de deux ans, a estimé mercredi que la destitution du président égyptien Mohamed Morsi, issu des Frères musulmans, signifiait l’échec de l’islam politique. « Le résumé de ce qui se passe en Egypte, c’est la chute de ce que l’on appelle l’islam politique », estime le chef d’Etat syrien. L’armée égyptienne a annoncé dans un message télévisé mercredi soir avoir écarté Morsi, suspendu la Constitution et annoncé la tenue d’une élection présidentielle anticipée en Egypte. La branche syrienne des Frères musulmans joue aujourd’hui un rôle crucial dans le coalition nationale de l’opposition syrienne en exil.

Lire la suite

Syrie : un rebelle islamiste éviscère sa victime devant la caméra

Syrie : un rebelle islamiste éviscère sa victime devant la caméra

16/05/2013 – 08h00
DAMAS (NOVOpress) –
Une vidéo (âme sensible s’abstenir, interdite au moins de 18 ans) montrant un rebelle syrien éviscérant un soldat et faisant mine de croquer ses organes suscite l’effroi à travers le monde. L’auteur de cet acte monstrueux serait un dénommé Khalid al-Hamad. Il se vante également d’avoir en sa possession une autre vidéo le montrant en train de commettre d’autres atrocités. « J’y découpe un « chabbih » (milicien pro-régime) avec une scie. La scie qu’on utilise pour couper des arbres. Je l’ai découpé en petits et grands morceaux », déclare le terroriste dans un entretien mis en ligne par Time. Sur les images, l’islamiste découpe le cœur et le foie du soldat en uniforme avant de lancer : « Nous jurons devant Dieu que nous mangerons vos coeurs et vos foies, soldats de Bachar le chien ».

Lire la suite

En Syrie, la crise s'intensifie encore

En Syrie, la crise s’intensifie encore

14/05/2013 -14h10
DAMAS (NOVOpress via le Bulletin de réinformation) –
Samedi, au sud de la Turquie, un triple attentat provoquait la mort de plusieurs dizaines de personnes, et plus de cent blessés. Le gouvernement turc, par la voix de son vice‑Premier ministre, n’a pas tardé à réagir et à accuser le gouvernement syrien légitime. En cause : la proximité d’un camp de réfugiés et de déserteurs syriens, ayant fui les combats. Bachar El‑Assad a immédiatement clamé son innocence.

Lire la suite

Armes chimiques utilisées par les rebelles : la Syrie saisit le conseil de sécurité de l'ONU

Armes chimiques utilisées par les rebelles : la Syrie saisit le conseil de sécurité de l’ONU

20/03/2013 – 16h00
DAMAS (NOVOpress via le Bulletin de réinformation ) – Le gouvernement syrien a annoncé hier avoir adressé un courrier au conseil de sécurité de l’ONU pour dénoncer l’usage d’armes chimiques près d’Alep par les rebelles terroristes. Selon les autorités syriennes, cette attaque aurait tué une quinzaine de personnes. La Syrie a accusé le Qatar et la Turquie d’être indirectement responsables de ce massacre en armant et encourageant les rebelles islamistes.

Par ailleurs, la prétendue opposition en exil, réunie à Istanbul, s’est choisi un nouveau chef, l’homme d’affaires syrien Ghassan Hitto, résidant aux Etats‑Unis. Ce soi‑disant chef du gouvernement de transition n’est pas parvenu à rassembler derrière lui toute l’opposition. En dépit du soutien massif du Qatar, de la Turquie et de l’Arabie séoudienne, et celui à peine plus discret des Etats‑Unis, de la France et du Royaume Uni, ce pseudo‑gouvernement ne contrôle aucun territoire en Syrie, même les quelques régions abandonnées par l’armée gouvernementale qui se retrouvent livrées à l’anarchie.

Crédit photo : DR

Mario Monti reconnaît l’opposition syrienne et veut lui fournir des armes

Mario Monti reconnaît « l’opposition syrienne” et veut lui fournir des armes

20/11/2012 — 12h00
ROME (NOVOpress) —
L’Italie reconnaît la Coalition dite nationale d’opposition ‪au régime de Bachar al-Assad comme « représentant légitime » du peuple syrien. Le président du Conseil, Mario Monti, l’a annoncé hier dans un entretien à la chaîne qatarie Al-Jazeera. Monti a précisé que l’Italie se préparait à accueillir un ambassateur de cette coalition, comme l’a déjà fait la France. Il a ajouté qu’il demanderait à l’Union européenne de fournir des armes aux rebelles.

Lire la suite

Des Noirs massacrés par des rebelles libyens

Des Noirs massacrés par des rebelles libyens

29/08/2011 16h00
TRIPOLI (NOVOpress) – Le bloggeur congolais Alex Engwete publie des nouvelles du continent noir qui tranchent sur les informations aseptisées de la presse occidentale, trop paralysée par le politiquement correct pour oser rendre compte de ce qui se passe.

Dans un post bien informé, Alex Engwete rapporte des assassinats de Noirs par les rebelles libyens sous couvert de chasse aux mercenaires venus du sud du Sahara.

Il semble que les populations arabes profitent de ces moments d’anarchie pour régler des comptes avec une population nombreuse attirée par les largesses du colonel Kadhafi.

Des rebelles libyens soignés dans le grand luxe en Sicile

Des rebelles libyens soignés dans le grand luxe en Sicile

22/08/2011 16h30
PALERME (NOVOpress) – Comme si l’Italie ne recevait déjà pas assez de « réfugiés », venus tout spécialement du Ghana ou du Congo pour « fuir la guerre en Libye », le gouvernement a décidé de soigner les blessés des troupes anti-khadafistes. Dix-huit sont arrivés de Benghazi à Palerme le 28 juillet pour être traités au département de chirurgie générale et d’urgence du CHU de la capitale sicilienne.

Dans un communiqué publié vendredi, la fédération locale du parti nationaliste Forza Nuova a dénoncé le traitement de VIP accordé à ces Libyens, « transportés de l’aéroport par 18 ambulances, dans une ville où il n’est jamais facile d’en trouver une, et dans laquelle de nombreux lits d’hôpital ont été récemment supprimés, à cause des coupes dans le bugdet de la Santé ». L’université de Palerme, en vertu d’un accord avec le Ministère des Affaires étrangères italien, a mobilisé pour eux une équipe de 7 médecins-chefs, auxquels s’est encore ajoutée une spécialiste de chirurgie de la main, venue spécialement de Rome.

« Un secteur entier de l’hôpital, au premier étage, évacué précipitamment pour la plus grande gêne des malades et de leurs familles, a été réservé aux nouveaux arrivants. Pour l’occasion, il a été complètement réaménagé – literie flambant neuve, alimentation et accessoires spéciaux, lits et fauteuils roulants dernier cri, matelas et tables de chevet neufs, etc. – pour être transformé en une “oasis” d’efficacité inconnue aux patients ordinaires. Les règles hospitalières normales n’y sont pas appliquées et les Libyens sont libres de fait d’entrer et de sortir quand ils veulent, peut-être pour aller dépenser quelques-uns des nombreux billets de 500 euros que le personnel et les patients n’ont pu manquer d’observer entre les mains des rebelles.
Les médecins, les infirmiers et les aides-soignants (qui, pour des raisons évidentes, souhaitent garder l’anonymat) sont contraints de faire des heures supplémentaires et de négliger les patients ordinaires, parce que les nouveaux hôtes – qui ne sont nullement reconnaissants et sont souvent arrogants – ne s’adaptent pas aux règles normales de la vie commune, fumant joyeusement dans les chambres et salissant sans se gêner les locaux de l’hôpital ».

Forza Nuova Palermo conclut en demandant que les mêmes soins soient accordés à tous les patients des hôpitaux de Palerme et que soient en outre accueillis les femmes et enfants victimes des bombardements de l’OTAN en Libye.

Les réactions du côté de l’hôpital de Palerme sont embarrassées et quelque peu contradictoires. Tout en assurant que « pour nous les patients sont tous égaux », on concède qu’« il y a peut-être eu des égards particuliers pour les Libyens, mais pour ce qui concerne des questions comme l’accueil. Par exemple, on a mis des plantes vertes pour embellir le secteur ». Quant à la nourriture, certains disent que les repas des Libyens sont différents et peut-être meilleurs, d’autres assurent que ce sont les mêmes. « De toute façon, s’il y avait une différence, ce serait aussi due à leur religion, qui leur interdit certains aliments ». Pour ce qui est de la vie commune, « les Libyens sont tranquilles, ils dorment beaucoup dans la journée et font le Ramadan, alors qu’ils sont un peu plus animés le soir, ils se réunissent, et sortent éventuellement pour aller fumer quelques cigarettes ». « Est-ce qu’ils sont mieux traités que les autres ? De toute façon, ce serait une nouveauté pour eux ».

[box class= »info »]Source : siciliano.it[/box]