Tag Archives: Pussy Riot

Sotchi : les « Pussy Riot » accueillies à coups de fouet par des cosaques

19/02/2014 – VIDÉO du TELEGRAPH – Groupe de militants libertaires « Queer » plus ou moins liés aux Femen et bien évidemment hostiles à Vladimir Poutine, les Pussy Riot (dont les prestations artistiques habituelles consistent à s’accoupler en public ou à s’enfoncer des animaux morts dans les parties génitales) ont tenté de faire parler d’eux à Sotchi. Mal leur en a pris, puisque quelques secondes à peine après le début de leur spectacle, des cosaques assurant la sécurité des lieux ont fait usage de leur fouet.

Publié le
Paris : manifestation de protestation suite à la profanation d'un monument franco-russe

Paris : manifestation de protestation suite à la profanation d’un monument franco-russe

19/02/2013 – 16h00
PARIS (NOVOPress) –
Samedi 16 février, on pouvait voir un groupe de personnes devant le monument dédié aux soldats russes ayant combattu pour la France lors de la Première guerre mondiale (ci-dessus).

Une vingtaine de personnes portant des drapeaux russes et français s’y sont en effet rassemblées pour déposer des fleurs, observer une minute de silence et exprimer leur indignation face à l’acte de profanation du 7 février dernier, où des sympathisants du groupe Pussy Riot ont profané la statue parisienne du Corps expéditionnaire russe en le peignant de plusieurs couleurs et en y écrivant « Free Pussy Riot ».

Lire la suite

[Exclusif] Les Pussy Riot ne seront pas citoyennes d’honneur de Paris ?

[Exclusif] Les Pussy Riot ne seront pas citoyennes d’honneur de Paris

16/02/2013 – 08h00
PARIS (NOVOpress) –
Sur proposition d’Europe Ecologie les Verts (EELV) le Conseil de Paris devait décider ou non de faire des trois membres les plus connues des Pussy Riot (Nadejda Tolokonnikova, Maria Alekhina, et Ekaterina Samoutsevitch) des citoyennes d’honneur de la Ville de Paris.

D’après une information exclusive que Novopress a eue d’une source habituellement bien informée, la proposition a été examinée le 13 et a été rejetée. Alors qu’un vœu de soutien aux Pussy Riot, avait déjà été voté par le Conseil de Paris en septembre à l’unanimité, sur proposition également des écologistes. Ce rejet est peut-être un dégât collatéral de la « manifestation de trop » des Femen, à Notre-Dame de Paris ?

Lire la suite

Qui sont les Femen ? Plusieurs enquêtes sur le Net

Qui sont les Femen ? Plusieurs enquêtes sur le Net

22/11/2012 –  10h00
PARIS (NOVOpress) – De nombreux médias enquêtent sur le phénomène des Femen, le groupuscule ayant attaqué dimanche dernier les manifestants contre le mariage homosexuel à Paris. Ce mouvement gauchiste est né en 2008 à Kiev (Ukraine). En France, une délégation est installée dans le quartier de la Goutte d’or (18ème arrondissement de Paris). L’Internaute rappelle que la militante « Inna Chevtchenko fait aussi partie de ces militantes. Cette dernière est réfugiée en France depuis qu’elle a tronçonné une croix dans le centre de Kiev ».

Lire la suite

Pussy Riot : une profanation « juste » pour Katia Samoutsevich

Pussy Riot : une profanation « juste » pour Katia Samoutsevich

26/10/2012 – 12h00
MOSCOU — Katia Samoutsevich, l’une des membres des Pussy Riot, libérée en appel le 10 octobre dernier, a accordé une interview à L’Express, diffusée le 25 octobre sur le site internet du magazine.  Dans cet entretien, la militante gauchiste ayant profané l’intérieur de la cathédrale Saint-Sauveur à Moscou, le 21 février dernier, rappelle que cette action visait les « hiérarques de l’église orthodoxe russe » et le gouvernement. Plus particulièrement, le patriarche Cyrille qui aurait soutenu le parti Russie Unie et Vladimir Poutine.

Lire la suite

[Lu sur le net] L’outrage aux croyants, par Alexandre Latsa

[Lu sur le net] L’outrage aux croyants, par Alexandre Latsa

Tribune Libre d’Alexandre Latsa du 19/09/2012 pour Ria Novotsi, extrait. Crédit photo : Eyes on Rights via Flickr (cc)

L’affaire Pussy Riot continue de livrer ses secrets. On sait désormais que l’oligarque en exil Boris Berezovski aurait visiblement prémédité cette opération de communication en  se servant des Pussy Riot pour porter un coup médiatique au Kremlin. L’ancien bras droit de ce dernier, Alex Goldfarb aurait selon ses propres dires collecté des fonds via la fondation internationale pour les droits civils, qu’il dirige mais qui a été créé par Boris Berezovski, et transféré ces mêmes fonds au projet Voice qui gère la défense des Pussy Riot à l’international. Mieux, des bruits courent, selon lesquels  des fonds auraient aussi été levés afin qu’une grosse agence de communication anglaise puisse payer des stars du Show business à l’ouest, et ce afin de leur faire prendre position en faveur des Pussy Riot. Les naïfs qui pensaient  peut être que des stars courageuses pouvaient prendre position en faveur des punkettes doivent être bien déçus, la prise de position en faveur des Pussy Riot serait rétribuée près de 100.000 euros. Très curieusement, l’agence de communication suspectée, dont Boris Berezovski est un bon client, s’est aussi occupée de la communication en faveur de ce dernier, lors de l’affaire Litvinenko, et comme le dirait un de mes amis : On s’étonne de pouvoir encore s’étonner.

Lire la suite sur Ria Novotsi

[Lu sur le net] FEMEN : des révélations vraiment scandaleuses

[Lu sur le net] FEMEN : des révélations vraiment scandaleuses

© Photo: La Voix de la Russie
Un article de Voix de la Russie — Ayant infiltré l’organisation féministe ukrainienne, la journaliste d’une chaîne de télévision a découvert des détails intéressants concernant le fonctionnement de l’organisation. Sa conclusion : les militantes ont pour objectif de se faire de la publicité et sont financées par des entrepreneurs européens et américains.

Pour comprendre le fonctionnement de l’association FEMEN, une jeune journaliste de la télévision ukrainienne a intégré l’organisation et a participé à ses actions « seins nus » en filmant ce qui se produisait avec une caméra cachée. Elle a suivi pendant plusieurs semaines une initiation professionnelle à l’art de la scène et aux relations publiques, apprenant à se comporter agressivement pour attirer l’attention des journalistes et se montrer en victime innocente. Le plus important – c’est être à l’aise en montrant ses seins au public lors des manifestations.

Lire la suite sur Voix de la Russie

Les Pussy Riot seraient instrumentalisés depuis Londres

Les Pussy Riot seraient instrumentalisés depuis Londres

13/09/2012 –  08h00
LONDRES (NOVOpress) – 
Poursuivi par la Russie pour fraude et évasion fiscale et la  justice brésilienne pour blanchiment d’argent, Boris Berezovski, réfugié à Londres, serait derrière les Pussy Riot dans son combat contre Vladimir Poutine. Dans une émission diffusée par la chaîne Rossia 1, dans la nuit de mardi à mercredi, un ancien employé du milliardaire russe l’accuse d’avoir fomenté l’action dans la cathédrale de Moscou menée par les trois gauchistes de Pussy Riot.
Lire la suite

Syrie, Pussy Riot, cause animale : Poutine ne lâche rien !

Syrie, Pussy Riot, cause animale : Poutine ne lâche rien !

07/09/2012 – 08h00
MOSCOU (NOVOpress) –
Vladimir Poutine vient d’accorder une interview à la chaîne d’information Russia Today. Le président russe a déploré le soutien des occidentaux aux islamistes en guerre contre Bachar al-Assad en Syrie. « Aujourd’hui, quelqu’un utilise des combattants d’Al Qaïda ou des gens d’autres organisations qui partagent ses visées extrémistes pour atteindre leurs objectifs en Syrie. Il s’agit d’une politique très risquée et inconséquente », a regretté le dirigeant russe. Selon lui, les Etats-Unis pourraient aussi bien « ouvrir les portes de Guantanamo et laisser tous les détenus aller combattre en Syrie. C’est la même chose ».
Lire la suite

Deux femmes massacrées au nom des Pussy Riot

31/08/2012 –  17h30
KAZAN (NOVOpress) –
  Les profanations antichrétiennes se multiplient en Russie en soutien aux gauchistes du groupe Pussy Riot. Nouveauté :  les cadavres de deux femmes de 76 et 38 ans ont été retrouvés en Russie accompagnés du message : « Libérez les Pussy Riot » (Free Pussy Riot, photo) en lettres de sang. La Commission d’enquête russe a précisé dans un communiqué que les deux femmes avaient été tuées à la fin de la semaine dernière dans leur appartement de la ville de Kazan (centre du pays).

Les mots « Free Pussy Riot » étaient inscrits en anglais sur le mur. Aucun détail n’a été divulgué sur les victimes et leur situation ou leurs liens éventuels avec les Pussy Riot. Selon le journal russe Lifenews, les deux femmes ont été poignardées à de multiples reprises.

Par ailleurs, de nombreux moscovites sont décidés à réagir et n’hésitent pas à arracher le t-shirt des partisans des Pussy Riot où les trois gauchistes sont représentées en saintes (voir vidéo). Les Pussy Riot cherchaient le scandale : elles l’ont eu. Peut-être au-delà de leurs espérances…

Crédit photo : copie d’écran d’une vidéo trouvée sur Internet sur le double meurtre.

Publié le
Profanations antichrétiennes en soutien des Pussy Riot en Russie

Profanations antichrétiennes en soutien des Pussy Riot en Russie

29/08/2012 – 16h30
SAINT-PETERSBOURG (NOVOpress) –
L’action des Pussy Riot, ce groupe de gauchistes russes qui avaient profané le 21 février dernier la cathédrale du Christ-Sauveur à Moscou, provoque d’autres attaques de ce genre contre les orthodoxes russes. Ainsi, des reliques de treize saints ont été volées dans l’église Sainte-Catherine du centre historique de Saint-Pétersbourg.

En fin de semaine dernière, plusieurs grandes croix en bois dans des lieux publics ont été découpées et saccagées par des inconnus dans la région d’Arkhangelsk (Nord) et de Tcheliabinsk (Oural), suivant l’exemple donné quelques jours auparavant par des militantes du groupe féministe ukrainien Femen à Kiev (Ukraine). Une membre des Femen aux seins nus (photo d’un mode d’action similaire à Paris) avait en effet abattu à la tronçonneuse une grande croix en bois en signe de soutien aux Pussy Riot.

Crédit photo : Joseph Paris via Flickr (cc)

[Lu sur le Net] “Des Pussy Riot aux Femen, croisade contre les églises ?” par Alexandre Latsa

[Lu sur le Net] “Des Pussy Riot aux Femen, croisade contre les églises ?” par Alexandre Latsa

29/08/2012 — 19h00
PARIS (via « Un autre regard sur la Russie ») — L’affaire Pussy Riot n’en finit pas de faire des vagues. Jamais le Main Stream Médiatique ne se sera autant déchainé contre la Russie « de Vladimir Poutine ». Les qualificatifs émotionnels n’ont pas manqué, la presse française n’a pas hésité à parler de Camp lorsqu’il n’était pas affirmé que la Russie réinventait le Goulag (au choix). L’objectif est clair, tenter d’accoler une rhétorique totalitaire pour faire monter la pression médiatique et choquer l’opinion internationale. Alors que de nombreux lecteurs m’ont écrit pour me demander ce qu’il en était des autres Pussy Riot masquées qui ont participé à l’action, qu’ils soient rassurés, celles-ci ne sont pas des agents du FSB qui ont participé à une provocation comme cela m’a été soufflé par un lecteur, elles sont bel et bien recherchées, au dernière nouvelles elles auraient même fui le pays.  Le Main Stream ne cesse en outre de marteler que les jeunes femmes auraient été condamnées pour une prière anti-Poutine et ce malgré le fait que le juge et le jugement ne mentionnent pas ce fait.
Lire la suite

Les charbons, les perles et l’Inquisition antiraciste

Les charbons, les perles et l’Inquisition antiraciste

Tandis que toutes les belles âmes d’Occident dénoncent en chœur, avec des trémolos dans la voix, « le retour à l’Inquisition» dont sont censées avoir été victimes les Pussy Riot à Moscou, l’horrible violence, comme a dit notre dame ministre de la culture, exercée contre « la liberté d’expression de ces jeunes femmes et la liberté artistique – qui passe par le droit de chacun d’exercer une dose de provocation », l’antiracisme anglo-saxon vient de prononcer une nouvelle mise à l’Index.
Lire la suite